La catégorie Moto3 a été la première à se lancer pour les qualifications ce samedi, mais elle s’est soldée par une intrigue quelque peu anticlimatique. Raúl Fernández (KTM, Red Bull KTM Ajo) pourrait être en désaccord, car le pilote espagnol a décroché sa première pole position au championnat du monde après avoir signé un bon temps au début de la Q2, qui n’a jamais été sérieusement contesté. Mais sur ce circuit où le phénomène d’aspiration joue un rôle crucial, le jeu du chat et de la souris n’a pas fonctionné et peu de pilotes ont réussi à améliorer leur chrono, permettant à Fernández de conserver la première place pour deux dixièmes de seconde. Gabriel Rodrigo (Honda, Kömmerling Gresini Moto3) a fait preuve d’une certaine constance pour se hisser en deuxième position, tandis que Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse) a surmonté un début de week-end difficile pour rejoindre la première ligne de la grille.

Ai Ogura (Honda, Honda Team Asia) continue d’impressionner en réalisant la quatrième position, ouvrant la deuxième ligne devant Dennis Foggia (Honda, Leopard Racing) et la prolifique recrue Jeremy Alcoba (Honda, Kömmerling Gresini Moto3). Le leader du championnat prendra le départ de la course en troisième ligne, Albert Arenas (KTM, Aspar Team Gaviota) étant rejoint par le leader de Q1 Tony Arbolino (Honda, Rivacold Snipers Team) et son compatriote Romano Fenati (Husqvarna, Sterilgarda Max Racing Team). La recrue Yuki Kunii (Honda, Honda Team Asia) complète le top dix et prend la tête du quatrième rang devant Andrea Migno (KTM, Sky Racing Team VR46) et Niccolo Antonelli (Honda, SIC58 Squadra Corse) – le trio étant déjà une seconde plus lent que le poleman.

Alors que la 15e place de Darryn Binder (KTM, CIP-Green Power) sur la grille n’est guère une surprise et, comme il continue de le prouver, à peine un obstacle en course, un autre nom de haut niveau manquant aux premières positions était John McPhee. Le pilote Petronas n’a pas réussi à établir un temps en Q2 car il a subit un violent highside au virage 9 lors de son premier tour chrono et partira de la 18e place sur la grille.

Davide Pizzoli (KTM, BOE Skull Rider Facile.Energy) sera pénalisé d’un départ en fond de grille ainsi que d’un “tour long” pour être tombé dans une section sous régime de drapeau jaune lors de la Q1.

 

Brno Moto3™

2019

2020

FP1

2’08.615 Jaume Masia

2’08.612 Gabriel Rodrigo

FP2

2’08.125 Gabriel Rodrigo

2’09.097 Raul Fernandez

FP3

2’16.962 Jaume Masia

2’07.838 Raul Fernandez

Q1

2’19.006 Raul Fernandez

2’09.267 Tony Arbolino

Q2

2’18.020 Tony Arbolino

2’08.372 Raul Fernandez

Warm-up

2’09.161 Lorenzo Dalla Porta

2’08.540 Raul Fernandez

Course

Canet, Dalla Porta, Arbolino

Record

2’07.622 Alex Rins 2013

 

En cette fin de matinée, la température de l’air était de 28°C et celle de la piste de 37°C.

Les pilotes sont prêts à s’élancer pour cette course de 18 tours.

A l’extinction des feux, le plus rapide à se mettre en action était Gabriel Rodrigo (Honda, Kömmerling Gresini Moto3), suivi de près par Albert Arenas (KTM, Aspar Team Gaviota), prêt à prendre sa revanche sur son dernier résultat blanc à Jerez. Il est passé de la 7e ligne à la 2e place en moins d’un tour!

Lors du premier tour, Gabriel Rodrigo s’est fait une chaleur et a rétrogradé au classement. Il boucle le premier tour à la septième place, rien n’est perdu pour lui.

A la fin du premier tour, Albert Arenas mène la course devant Tony Arbolino (Honda, Rivacold Snipers Team) et Raúl Fernández (KTM, Red Bull KTM Ajo). La bataille fait rage à tous les étages, les positions changeant à chaque virage. Seul Arenas parvient à conserver la tête de la course.

Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse) remonte rapidement à la seconde position : une bataille entre le vainqueur du dernier Grand Prix et le leader du Championnat du Monde commence.

Le pilote Japonais se fait une belle frayeur au virage 4, lors du 4e tour en course, mais ne perd que 2 places, il est donc toujours bien placé pour jouer la victoire.

Au tiers de la course, Dennis Foggia (Honda, Leopard Racing) prend les commandes devant Albert Arenas. Ai Ogura (Honda, Honda Team Asia)  complète le podium provisoire. Le poleman, Raúl Fernández (Red Bull KTM Ajo), est alors 4e.

Les dépassements sont musclés dans le groupe de tête!

Alors qu’il ne reste que 9 tours, Alonso Lopez est victime au virage 4 d’un highside au milieu du paquet. Il s’en sort sans se faire percuter. Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse) chute juste après au virage 10. Le vainqueur du Grand Prix d’Andalousie ne réitérera pas ce WE.

Dennis Foggia (Honda, Leopard Racing) voit sa première place menacée 6 tours avant l’arrivée. Son coéquipier Jaume Masia ainsi que Tony Arbolino (Honda, Rivacold Snipers Team) s’échangent le leadership à chaque virage. On peut dire que les Honda sont compétitives en course.

A 5 tours du drapeau à damiers, ils sont toujours 10 pilotes en lice pour 3 places sur le podium. Ai Ogura (Honda, Honda Team Asia) , John McPhee (Honda, Petronas Sprinta Racing) et Albert Arenas (KTM, Aspar Team Gaviota) sont dans le paquet de tête : alors que Tatsuki Suzuki est au tapis, les prétendants au titre sont bien là.

Dennis Foggia (Honda, Leopard Racing) prend une légère avance sur ses poursuivants qui se bagarrent, 3 tours avant l’arrivée. Cela pourrait l’aider à sécuriser sa première place. Son coéquipier Jaume Masia, qui était deuxième, fait une erreur au virage 11 et perd l’avant. Les espoirs d’un doublé Leopard Racing s’envolent.

Ai Ogura (Honda, Honda Team Asia) remonte sur Foggia dans les 2 derniers tours, et la bagarre est virile, mais correcte.

Dennis Foggia (Honda, Leopard Racing) a pris le contrôle de la course et l’emporte devant Albert Arenas qui conserve la tête du Championnat. Ai Ogura (Honda, Honda Team Asia) complète le podium.

C’est sa première victoire en Moto3. Romano Fenati est le premier à féliciter son compatriote Italien.

Albert Arenas ne boude pas sa 2e place, héroïque après sa violente chute à Jerez il y a 15 jours, qui consolide sa place de leader du Championnat.

Ai Ogura n’était pas loin de la victoire, le pilote Japonais monte sur le podium ce dimanche.

Résultats du Grand Prix de la République Tchèque Moto3 :

Classement provisoire du Championnat du Monde après le Grand Prix de la République Tchèque Moto3 :

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Dennis Foggia