Ce vendredi matin, la Honda de Gabriel Rodrigo a pris les devants sur la piste Tchèque, devançant les deux KTM du team RedBull Ajo. Le chrono établi lors de la dernière minute de la FP1 par Rodrigo est à seulement quelques millièmes de celui de la FP1 de l’année dernière, de bonne augure pour la suite du WE.

Ce matin, la Moto3 a ouvert le spectacle avec une poignée d’accidents sans gravité et s’est terminée par la vue familière de Gabriel Rodrigo (Honda, Kömmerling Gresini Moto3) en haut des feuilles de temps. Le pilote argentin continue d’inscrire son nom en première position lors des essais, cette fois en étant un dixième de seconde plus rapide que son poursuivant Kaito Toba (KTM, Red Bull KTM Ajo).

Les pilotes Andrea Migno (KTM, Sky Racing Team VR46), Celestino Vietti (KTM, Sky Racing Team VR46) ou Niccolo Antonelli (Honda, SIC58 Squadra Corse) ont réalisé une matinée timide, en dehors du top 15, tandis que Jaume Masia (Honda, Leopard Racing) a été rétrogradé au 21e rang après avoir subi deux chutes en FP1. Le vainqueur du Grand Prix d’Andalousie, Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse), a également connu une chute précoce qui l’a vu terminer la FP1 en 24e position.

 

Brno Moto3™

2019

2020

FP1

2’08.615 Jaume Masia

2’08.612 Gabriel Rodrigo

FP2

2’08.125 Gabriel Rodrigo

2’09.097 Raul Fernandez

FP3

2’16.962 Jaume Masia

Q1

2’19.006 Raul Fernandez

Q2

2’18.020 Tony Arbolino

Warm-up

2’09.161 Lorenzo Dalla Porta

Course

Canet, Dalla Porta, Arbolino

Record

2’07.622 Alex Rins 2013

 

Après la pause repas, les Moto3 reviennent en piste. La température de l’air était de 30°C et celle de la piste de 43°C.

Cet après-midi, c’est Raúl Fernández qui boucle le premier tour chrono en 2’11.433.

Les 5 premières minutes de la FP2 ont été marquées par la chute relativement violente de Carlos Tatay (KTM, Reale Avintia Arizona 77) dans le virage 7, qui se relève assez rapidement. Il a néanmoins été amené au centre médical pour réaliser des examens médicaux suite à cette chute.

Filip Salac (Honda, Rivacold Snipers Team) est ce WE à domicile sur la piste Tchèque. La course se déroulant à huis clos, son public n’est pas là pour l’encourager.

Ayumu Sasaki (KTM, Red Bull KTM Tech3) est tombé 5min après, dans le virage 10, lui aussi sans gravité. Kaito Toba est également aller visiter le bac à graviers dans ce même virage après 13min de session. La pluie du début de semaine qui s’est abattue sur la piste de Brno ne doit pas favoriser l’adhérence des Moto3.

John McPhee (Honda Petronas Sprinta Racing) était le plus rapide au début de cette deuxième séance d’essais libres en 2’08.813. Il précédait Gabriel Rodrigo (Honda Kömmerling Gresini Moto3) et Jeremy Alcoba (Honda, Kömmerling Gresini Moto3). Le haut du classement est monopolisé par Honda, la première KTM étant neuvième, pilotée par Albert Arenas pour l’équipe KTM Solunion Aspar Team Moto3. 15 pilotes se tiennent alors en moins d’une seconde, les qualifications s’annoncent serrées!

A mi-session, Raúl Fernández permet à KTM de remonter au sommet de la feuille des temps en 2’09.420. Les températures étant plus élevées que ce matin, il semble difficile de réaliser de bons chronos en ce début de séance.

S’en sont suivies 2 chutes, elles aussi sans gravité : Alonso Lopez (Husqvarna, Sterilgarda Max Racing Team) a perdu l’avant au virage 6, tout comme Celestino Vietti (KTM, Sky Racing Team VR46) au virage 4.

La suite de la séance d’essais libres a été plus calme, malgré une grosse frayeur pour Gabriel Rodrigo (Honda, Kömmerling Gresini Moto3), qui est resté sur ses roues.

Les chronos se sont affolés lors de la dernière minute, l’occasion pour tous les pilotes de réaliser un chrono sur un seul tour lancé.

C’est Raúl Fernández (KTM, Red Bull KTM Ajo) qui a su le mieux tirer son épingle du jeu, réalisant un 2’09.097, devant Jaume Masia ((Honda, Leopard Racing) et Romano Fenati (Husqvarna, Sterilgarda Max Racing Team).

Le chrono de Gabriel Rodrigo réalisé ce matin en FP1 reste le chrono de référence de cette première journée.

Malheureusement pour lui, Darryn Binder (KTM, CIP-Green Power) est parti à la faute au virage 13 et n’a pu améliorer.

Classement FP2 du Grand Prix de la République Tchèque Moto3 :

 

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Raúl Fernández