A l’issue de la première journée d’essais libres de ce Grand Prix de République Tchèque, Gabriel Rodrigo (Honda, Kömmerling Gresini Moto3) occupait la première position en 2’08.612 devant les 2 KTM Red Bull Ajo de Kaito Toba et Raúl Fernández. Ce sont d’ailleurs les 3 seuls pilotes à avoir roulé en 2’08 hier.

La plupart des chronos de référence ont été réalisés en FP1. En effet, lors de la FP2, la piste est devenue juste assez chaude pour que les meilleurs temps de la FP1 ne soient pas menacés. Personne ne sera vraiment parvenu à aller chercher ce tour en 2’08.612 établi quelques heures plus tôt par Gabriel Rodrigo (Honda, Kömmerling Gresini Moto3), pas même Raúl Fernández (KTM, Red Bull KTM Ajo), qui dominait cette deuxième session !

Ils ne seront que neuf à être en mesure d’abaisser leur chrono, parmi lesquels Jaume Masia (Honda, Leopard Racing). Parti deux fois à la faute durant la FP1, le Valencien remontait ainsi à la cinquième place du classement provisoire, soit 16 positions de gagnées comparé au matin. Sergio Garcia (Honda, Estrella Galicia 0,0) passait quant à lui du 25e au 13e rang. Mis à part cela, la hiérarchie n’évoluait pas parmi les 15 premiers, pour le moment pré-qualifiés pour la Q2. Raúl Fernández (KTM, Red Bull KTM Ajo) a affirmé son autorité dès le début de la séance et a réalisé une attaque tardive pour assurer la première place en FP2 de plus de deux dixièmes de seconde.

Au classement combiné, pour un dixième, l’Argentin Gabriel Rodrigo se maintient ainsi en tête, devant Kaito Toba (KTM, Red Bull KTM Ajo), tandis que Raúl Fernández reste troisième au combiné. Dennis Foggia (Honda, Leopard Racing) conserve son quatrième temps, son co-équipier Jaume Masia venant donc s’intercaler entre Ayumu Sasaki (KTM, Red Bull KTM Tech3) et lui. Tony Arbolino (Honda, Rivacold Snipers Team), le leader au Championnat Albert Arenas (Honda, Gaviota Aspar Team) et John McPhee (Honda, Petronas Sprinta Racing) complètent à ce stade le Top 10, en compagnie de Romano Fenati (Husqvarna, Sterilgarda Max Racing Team).

 

Brno Moto3™

2019

2020

FP1

2’08.615 Jaume Masia

2’08.612 Gabriel Rodrigo

FP2

2’08.125 Gabriel Rodrigo

2’09.097 Raul Fernandez

FP3

2’16.962 Jaume Masia

2’07.838 Raul Fernandez

Q1

2’19.006 Raul Fernandez

Q2

2’18.020 Tony Arbolino

Warm-up

2’09.161 Lorenzo Dalla Porta

Course

Canet, Dalla Porta, Arbolino

Record

2’07.622 Alex Rins 2013

 

En ce samedi matin, la température de l’air était de 25°C et celle de la piste de 28°C. Une bonne nouvelle pour Carlos Tatay (KTM, Reale Avintia Arizona 77), suite à sa chute d’hier, il est autorisé à reprendre la piste ce matin.

Ce ne sont pas moins de 15 pilotes qui ont été pénalisés de 10min de suspension sur le début de la FP3 suite à un comportement considéré comme irresponsable en FP2. Le Team Manager de John McPhee (Honda, Petronas Sprinta Racing), qui a été interviewé en début de session, trouve cette sanction honnête. Même s’ils travaillent beaucoup en piste sur le début de la FP3, ils comprennent que d’être au ralenti en pleine trajectoire est pour le moins dangereux.

Kaito Toba (KTM, Red Bull KTM Ajo), qui n’est pas concerné par cette pénalité, entre en piste rapidement afin de profiter de la fraîcheur matinale.

Amputée de quasiment la moitié des pilotes, les 10 premières minutes ont été relativement calmes sur la piste Tchèque. Le “second groupe” de pilotes s’est élancé en piste pour les 30 minutes restantes.

L’objectif de la troisième séance de ce matin est de se hisser parmi les 14 plus rapides des essais libres pour passer directement en Q2. Darryn Binder (KTM, CIP-Green Power), 22e au classement cumulé avant cette FP3 y parviendra-t’il?

Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse) semble en forme et motivé pour aller chercher sa quatrième pole position de la saison, lui qui a déjà réalisé la pole sur les trois premières courses de la saison 2020!

Ai Ogura (Honda, Honda Team Asia) est celui qui s’en tire le mieux sur la première moitié de la FP3, en réalisant un tour chrono en 2’08.438, battant ainsi le 2’08.612 réalisé hier matin par Gabriel Rodrigo (Honda, Kömmerling Gresini Moto3) en FP1. Il se hisse ainsi en haut de la feuille des temps, à 10min de la fin de session.

Comme d’habitude en Moto3, les pilotes se sont attendus dans les stands avant de s’élancer pour un ultime tour chrono à moins de 5min du drapeau à damiers, et profiter du phénomène d’aspiration.

En ce samedi matin, la piste reste glissante, Tatsuki Suzuki en a fait les frais au virage 9 en subissant un highside à 30s du drapeau à damiers. Même s’il est qualifié en Q2 avec sa 12e position au classement cumulé, ce n’est pas la meilleure façon pour lui d’entamer la séance qualificative de cet après midi.

Logiquement, les chronos ont été améliorés et Raul Fernandez (KTM, Red Bull KTM Ajo) passe le drapeau à damiers en tête avec un 2’07.838, qui se rapproche du record détenu par Alex Rins (en 2013). Le top 3 est complété par Jaume Masia (Honda, Leopard Racing) et Romano Fenati (Husqvarna, Sterilgarda Max Racing Team) .

Classement FP3 du Grand Prix de la République Tchèque Moto3 :

Crédit classement : MotoGP.com




Tous les articles sur les Pilotes : Raúl Fernández