5e, 1er, 2e et 1er, telles sont les positions obtenues par Gabriel Rodrigo (Honda, Team Gresini Moto3, #2) lors des FP1, FP2, FP3 et Q2 de ce Grand Prix de Catalogne, 7e manche du Championnat du monde Moto3.

Reste bien sûr à concrétiser en course, ce qui dans cette catégorie ne sera assurément pas une tâche aisée, mais le pilote argentin n’a pas manqué de faire bonne impression lors des deux premières journées de son Grand Prix à domicile, puisque si ses papiers sont argentins, le garçon est bien né (et réside) à Barcelone !

Seulement voilà, il ne figure actuellement qu’au 10e rang de la hiérarchie mondiale, ce qui amoindrit la pensée qu’il va automatiquement écraser cette course qui se dispute sur 21 tours du tracé rénové du circuit de Barcelona-Catalunya.

Bien sûr, le leader incontesté du championnat, Pedro Acosta (KTM, Red Bull KTM Ajo, #37), est passé complètement à côté de sa qualification et ne s’élancera que de la 25e position, mais on connaît trop le phénomène et la catégorie pour penser que cela sera rédhibitoire !

En fait, l’intersection entre la grille de départ composée de Gabriel Rodrigo (Honda, Team Gresini Moto3, #2), Jeremy Alcoba (Honda, Team Gresini Moto3, #52), Niccolò Antonelli (KTM, Reale Avintia, #23), Stefano Nepa (KTM, BOE Owlride, #82), Izan Guevara (GasGas, Gaviota Aspar Team, #28), John McPhee (Honda, Petronas Sprinta Racing, #17), Darryn Binder (KTM, Petronas Sprinta Racing, #40), Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse, #24), Jaume Masiá (KTM, Red Bull KTM Ajo, #5), Riccardo Rossi (KTM, BOE Owlride, #54), Romano Fenati (Husqvarna, Sterilgarda Max Racing Team, #55), Deniz Öncü (KTM, Red Bull KTM Tech3, #53) et le classement actuel du championnat du monde (Acosta, Masiá, Sasaki, Garcia, Fenati, Binder, Migno, Antonelli) pourrait laisser penser que Romano Fenati et Darryn Binder ont les meilleures chances de vaincre en Catalogne.

 

 

Mais ça, ce serait méconnaître l’inventivité des jeunes talents qui vont maintenant en découdre pendant 21 tours et surtout la ligne de droite en descente de 1047 mètres qui nous promet une belle redistribution des cartes à chaque passage !

La météo semble meilleure que ce matin, avec un retour partiel du soleil et des températures de 25° dans l’air et 35° sur la piste.

 

 

Qui abattra ses cartes au meilleur moment lors de ce Grand Prix de Catalogne ? Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui résume les faits jusque-là connus.

Catalunya-Barcelona Moto3™

2020

2021 (Nouveau virage #10)

FP1

1’48.853 Raúl Fernández

1’48.467 Sergio Garcia
FP2

1′.49.134 Jaume Masiá

1’47.950 Gabriel Rodrigo
FP3

1’48.635 Tony Arbolino

1’47.761 Stefano Nepa
Q1

1’48.894 Alonso López

1’48.529 John McPhee
Q2

1’47.762 Tony Arbolino

1’47.597 Gabriel Rodrigo
Warm Up

1’49.715 Niccolò Antonelli

1’48.839 John McPhee
Course

Binder, Arbolino, Foggia

Garcia, Alcoba, Öncü
Record

1’47.762 Tony Arbolino 2020

1’47.597 Gabriel Rodrigo

 

Avant même le départ… Ricardo Rossi part à la faute dans le tour de chauffe.

 

 

A l’extinction des feux rouges… Le poleman fait le holeshot devant Niccolò Antonelli et Jeremy Alcoba.

 

 

Les dépassements commencent aussitôt puis, dans la ligne droite, Izan Guevara profite de l’aspiration pour prendre la tête tandis que Gabriel Rodrigo rétrograde à la cinquième place. C’est parti pour les 20 tours restants…

Darryn Binder récupère le commandement au passage suivant mais le peloton reste groupé. Toujours pour le team Petronas, John McPhee prend le relais alors qu’un premier groupe se détache, comprenant 19 pilotes.

 

 

L’Écossais réalise le tour de force de rester en tête pendant plusieurs tours alors qu’à 16 tours de la fin de course, ils sont trois à avoir creusé tout petit écart de 3/10 : John McPhee, Gabriel Rodrigo et Darryn Binder.

La ligne droite suivante replace Gabriel Rodrigo en tête alors que 7 pilotes ont maintenant creusé un petit écart sur le peloton emmené par Jaume Masiá (KTM, Red Bull KTM Ajo, #5).

 

 

Tout cela est très éphémère et c’est un nouveau regroupement auquel on assiste, emmené maintenant par Jeremy Alcoba devant Sergio García.

 

 

A 12 tours du drapeau à damiers, John McPhee perd le contrôle de sa Honda à la sortie du virage #2. Andrea Migno et Tatsuki Suzuki sont les victimes collatérales de cette erreur de l’Écossais.

 

 

Pendant ce temps, on retrouve en tête ni plus ni moins que Pedro Acosta, parti 25e sur la grille de départ !

 

 

Romano Fenati et puis Denis Öncü se portent ensuite commandement mais il reste encore 10 tours et rien n’est joué… d’autant qu’ils sont encore 15 dans un groupe de têtes qui possède maintenant huit secondes d’avance sur le peloton.

Denis Öncü, Pedro Acosta et Gabriel Rodrigo s’échangent le leadership à tour de rôle, et ce dernier parvient même à prendre 4/10 d’avance à quatre tours du drapeau à damier.

L’Argentin réussi à conserver le commandement jusqu’à deux tours de l’arrivée, moment où son coéquipier Jeremy Alcoba prend le relais.

Sergio García prend le commandement et franchit la ligne droite d’arrivée en premier, mais un incident de course impliquant Ayumu Sasaki, Dennis Foggia et Xavier Artigas loin des caméras entraîne la sortie du drapeau rouge et la remise en cause possible du classement provisoire.

 

 

Les décisions de la direction de course arrivent peu à peu : Jaume Masiá doit seulement rendre une place au profit de Denis Öncü pour être sorti à de trop nombreuses reprises sur la zone verte.

 

 

Premier podium pour Deniz Öncü !

 

 

Deuxième victoire pour Sergio Garcia, après celle acquise au Mans !

 

 

Classement du Grand Prix de Catalogne Moto3 à Barcelone :

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Sergio Garcia

Tous les articles sur les Teams : Angel Nieto Team, Aspar Moto3