C’est lors du Grand Prix de Thaïlande que Gabriel Rodrigo a été victime d’une chute occasionnant une fracture du deuxième métatarse de son pied droit. On le voit ci-dessous projeté de sa machine lors d’un high side qui s’est mal terminé. Il se cassait par la suite sa clavicule droite.

Rodrigo participait courageusement aux trois Grands Prix suivants malgré la douleur, mais ne pouvait hélas en terminer aucun. Pourtant il avait encore la vitesse, avec le dixième temps des qualifications au Japon, le onzième en Australie et le neuvième en Malaisie.

Mais plutôt que de ne pouvoir décemment défendre ses chances encore une fois, l’Argentin a sportivement préféré laissé sa place au jeune Jeremy Alcoba, vainqueur dimanche dernier – déjà à Valence – en CEV et Champion du Monde Junior Moto3. Il remportait nettement le titre devant Carlos Tatay.

Alcoba a participé cette année au Grand Prix d’Autriche sur une Honda du team de Fausto Gresini, avec le 24e temps des qualifications et la 21e place à l’arrivée. A Silverstone, il était 22e sur la grille et 14e sur la ligne d’arrivée.

Fausto Gresini se sépare en cette fin de saison de Riccardo Rossi et accueille Alcoba pour l’année prochaine. Celui-ci aura donc l’occasion ce weekend d’effectuer ses débuts un peu plus tôt que prévu au sein de l’équipe Kömmerling Gresini Moto3 sur Honda.

Pour Jeremy Alcoba, « Honnêtement, j’ai hâte d’y être. J’ai un grand désir de me tester à Valence. »

« Bien sûr, je suis désolé pour Gabriel qui méritait de courir, mais je vais essayer de le remplacer correctement et commencer à travailler pour la saison prochaine. »

« Je vais aussi faire une journée d’essai très occupée pour commencer cette grande aventure. »

Jeremy Alcoba

Photos © FIM CEV Repsol / Dorna


Tous les articles sur les Pilotes : Gabriel Rodrigo, Jeremy Alcoba

Tous les articles sur les Teams : Gresini Racing Moto3