Pedro Acosta est toujours en tête de son championnat Moto3 et il a déjà son avenir dessiné en Moto2. Il n’échappe cependant à personne qu’on ne le trouve plus sur le podium depuis sa victoire en Autriche et qu’il doit sa position favorable tant à son entame de saison convaincante qu’aux erreurs de ses adversaires, à commencer par Sergio Garcia qui a manqué quelques belles occasions de se montrer plus menaçant. Cela étant dit, le même Acosta fait aussi ce qu’il peut avec le matériel qu’il a. Et à Misano, sa septième place relève de l’exploit…

Pedro Acosta est sans doute un grand espoir des Grands Prix moto, mais s’il est doué, il n’est pas un magicien. Une deuxième place en début de saison au Qatar et cinq victoires en neuf courses ont été les statistiques de la saison pour le toujours sensationnel rookie dont la dernière réalisation remonte au premier des deux Grand Prix de Spielberg. Depuis lors, il n’est pas monté sur le podium. Une disette vérifiée à Misano. De la 9e place, Acosta a d’abord chuté à la 12e place après le départ. Il s’est battu pour rattraper le groupe de tête, mais a perdu le contact après une erreur au 7e tour. Le jeune espagnol de 17 ans s’est retrouvé ensuite dans un quatuor luttant pour le top 10.

Pedro Acosta : “le freinage était un peu difficile pour moi

C’était une course difficile“, a admis Acosta. « La moto se sentait bien, mais le freinage était un peu difficile pour moi, et cela m’a peut-être fait perdre le contact avec les leaders. Néanmoins, nous avons atteint notre objectif en collectant des points au championnat ».

L’Espagnol s’est imposé face à ses concurrents directs et a franchi la ligne d’arrivée à près de 10 secondes du vainqueur Dennis Foggia Honda, à la septième place. Il a limité les dégâts, car son pire rival Sergio Garcia, n’a pu lui remonter que quatre points, depuis la quatrième position. L’Espagnol continue donc de mener le classement général avec 42 points, à quatre Grands Prix du but.

Cela étant dit, lorsque Pedro Acosta a parlé de son problème de freins, il n’a pas mentionné de quelle façon il l’a géré. Sa botte l’a révélé et montré à quel point le pilote KTM a dû fournir des efforts pour s’en sortir. Cette septième place prend, du coup, une tout autre dimension…

 




Tous les articles sur les Pilotes : Pedro Acosta

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Ajo