Can Öncü, âgé de 15 ans, a déboulé sur la scène internationale des Grands Prix en remportant le dernier Grand Prix de l’année en Moto3 à Valence. Le Turc de 15 ans c’est d’un coup d’un seul imposé dans le paysage et il est attendu au tournant d’une saison 2019 qui sera sa première à ce niveau. Annoncé comme le futur phénomène, il est la pépite de l’usine KTM qui va devoir maintenant le former, le gérer, et aussi le préserver.  

Can Öncü est encore un adolescent et il va faire sa première campagne mondiale en Moto3, mais il était l’un de ceux que l’on observait avec intérêt lors de la présentation KTM à Mattgighofen. Il faut dire que sa toute première apparition sur la scène des Grands Prix n’est pas passée inaperçue. A peine arrivé, le Turc concrétisait déjà 100% de réussite donc, mais à griller ainsi les étapes avec bonheur, il faut maintenant faire attention de ne pas se brûler les ailes…

Le team Ajo qui va l’encadrer en a bien conscience. De fait, il prévient : « nous faisons partie de la structure KTM et notre travail de formation des jeunes pilotes fait partie de notre travail. Cette année, nous avons Can Öncü dans la classe d’entrée, qui a fait quelque chose d’incroyable l’année dernière en remportant son tout premier Grand Prix lors de sa première participation » rappelle le patron éponyme Aki

« Néanmoins, nous devons garder les pieds sur terre et nous ne devons pas oublier qu’il va seulement commencer sa première saison », insiste le Finlandais. « Par conséquent, l’objectif pour lui et son équipe sera de continuer à apprendre chaque jour et à s’améliorer. Can est un grand talent et je suis sûr qu’il a hâte d’avoir un bel avenir, car il continue à apprendre et à profiter de notre expérience ».

Le jeune homme de 15 ans a quant à lui commenté : « pour moi, mon rêve est devenu réalité. J’ai toujours rêvé de devenir pilote de Grand Prix, et le Red Bull KTM Ajo est aussi une équipe de rêve. Faire partie de cette famille est donc quelque chose de spécial. Je suis ravi ».

« Mon objectif est d’apprendre autant que possible cette saison, car il y a des tracés que je ne connais pas encore. Nous devrons travailler dur pour nous adapter », a déclaré Öncü, qui a ajouté : « je ferai tout mon possible pour obtenir de bons résultats et tirer le meilleur parti de cette incroyable opportunité ». Certes, mais sur GPOne, il est un peu sorti de ce discours sage en précisant : « si je suis malin et rapide, il sera peut-être possible de se battre pour le championnat ». Chassez le naturel…


Tous les articles sur les Pilotes : Can Öncü

Tous les articles sur les Teams : Ajo Motorsport