Can Öncü est entré avec fracas sur la scène internationale des Grands Prix en bousculant toutes les valeurs établies en Moto3. En un seul Grand Prix de Valence, il est comme devenu l’événement majeur d’une saison qui vivait pourtant sa dernière course. A 15 ans, il a touché au but dès sa première apparition à ce niveau, il est entré dans l’histoire comme le plus jeune à concrétiser, et sa nationalité turque inédite dans le paddock n’a fait qu’exacerber l’exploit. Le voici à présent officiel KTM et titulaire pour la saison 2019. Au vu des tests de l’intersaison, le pilote doit maintenant oublier ce succès…

Cette concrétisation rapide se révélera-t-elle une malédiction pour Can Öncü ? On ne sait encore mais, pour éviter ce retour de flamme, le jeune espoir turc va devoir le digérer, le considérer comme une exception qui confirme la règle impitoyable qui veut, qu’à ce niveau de la compétition, rien n’est jamais acquis. Le compatriote de Kenan Sofuoglu qui le suit de près n’est d’ailleurs pas dupe. Il n’a pas dépassé les vingt premiers lors des tests de Jerez, et la première soirée au Qatar a livré le même verdict. Le chemin est donc encore long. Valence ne sera pas un raccourci.

Le multiple Champion du Monde Supersport précise d’ailleurs sur Speedweek : « le plus important était de remporter cette victoire et de rendre la Turquie heureuse. Nous écrivons l’histoire, personne ne l’oubliera dans notre vie. Mais nous ne devons pas en être aveuglés maintenant, nous devons l’oublier et nous concentrer uniquement sur les prochaines courses, avec les deux pieds sur terre ».

Le père du prodige qui a d’ailleurs un frère jumeau tout aussi talentueux insiste : « c’était une bonne victoire et nous en sommes très heureux. Nous devons oublier cela et nous concentrer sur la nouvelle saison. C’était une belle émotion et un bon bilan, mais à présent, il vaut mieux penser à la nouvelle année et être prêt ».

Can Öncü a terminé vingt-sixième et antépénultième la première soirée de test à Losail.

Moto3, KTM : chronos

1 14 Tony Arbolino Honda 2:07.753
2 55 Romano Fenati Honda 2:07.854 0.101 0.101
3 48 Lorenzo Dalla Porta Honda 2:08.283 0.530 0.429
4 42 Marcos Ramirez Honda 2:08.313 0.560 0.030
5 27 Kaito Toba Honda 2:08.608 0.855 0.295
6 23 Niccolo Antonelli Honda 2:08.634 0.881 0.026
7 79 Ai Ogura Honda 2:08.784 1.031 0.150
8 21 Alonso Lopez Honda 2:08.844 1.091 0.060
9 22 Kazuki Masaki KTM 2:08.846 1.093 0.002
10 19 Gabriel Rodrigo Honda 2:08.926 1.173 0.080
11 17 John McPhee Honda 2:08.943 1.190 0.017
12 44 Aron Canet KTM 2:09.200 1.447 0.257
13 11 Sergio Garcia Honda 2:09.246 1.493 0.046
14 84 Jakub Kornfeil KTM 2:09.252 1.499 0.006
15 77 Vicente Perez KTM 2:09.261 1.508 0.009
16 75 Albert Arenas KTM 2:09.310 1.557 0.049
17 25 Raul Fernandez KTM 2:09.478 1.725 0.168
18 71 Ayumu Sasaki Honda 2:09.541 1.788 0.063
19 7 Dennis Foggia KTM 2:09.728 1.975 0.187
20 12 Filip Salac KTM 2:09.815 2.062 0.087
21 24 Tatsuki Suzuki Honda 2:09.896 2.143 0.081
22 16 Andrea Migno KTM 2:09.920 2.167 0.024
23 76 Makar Yurchenko KTM 2:10.343 2.590 0.423
24 13 Celestino Vietti KTM 2:10.523 2.770 0.180
25 40 Darryn Binder KTM 2:10.646 2.893 0.123
26 61 Can Oncu KTM 2:10.749 2.996 0.103
27 54 Riccardo Rossi Honda 2:11.959 4.206 1.210
28 69 Tom Booth-Amos KTM 2:12.603 4.850 0.644


Tous les articles sur les Pilotes : Can Öncü

Tous les articles sur les Teams : Ajo Motorsport