En arrivant à Misano pour le Grand Prix de Saint-Marin, Albert Arenas (KTM, Aspar Team Gaviota) était clairement l’homme à battre puisqu’il comptait exactement 25 points d’avance sur Ai Ogura (Honda, Honda Team Asia).

Hélas pour lui, le leader du championnat est parti à la faute pour la deuxième fois de la saison, relançant ainsi le suspense pour le titre, son avantage n’étant plus que de 5 points sur le pilote japonais à l’entame de ce Grand Prix d’Émilie-Romagne, toujours sur le circuit de World Misano Circuit.

Grâce à sa victoire de la semaine dernière, John McPhee (Honda, Petronas Sprinta Racing) est parvenu à s’extraire d’un groupe dans lequel figuraient également Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse), Tony Arbolino (Honda, Rivacold Snipers Team) et Celestino Vietti (KTM, Sky Racing Team VR46).

Gabriel Rodrigo (Honda, Kömmerling Gresini Moto3) n’est désormais plus très loin de ce trio et on suivra également avec attention son coéquipier Jeremy Alcoba (Honda, Kömmerling Gresini Moto3) qui, bien que “presque rookie”, vient de terminer en 4e position du Grand Prix de Saint-Marin.

Bien que très rapides, les pilotes du team Red Bull KTM Tech3 Ayumu Sasaki et Deniz Öncü n’ont toujours pas pu concrétiser, tout comme Darryn Binder, le fer de lance du team CIP–Green Power. Et si c’était leur heure ce week-end ?

Un premier élément de réponse sera apporté dans 40 minutes, à l’issue de cette séance d’essais libres qui se déroule sous un soleil pour le moment un peu timide, avec 24° dans l’air, 23° sur l’asphalte et un peu de vent.

Misano-2 Moto3™

2020-1

2020-2

FP1

1’42.501 Raúl Fernández

1’41.962 Raúl Fernández
FP2

1’42.783 Tatsuki Suzuki

FP3

1’42.415 John McPhee

Q1

1’42.511 Tony Arbolino

Q2

1’42.403 Ai Ogura

Warmup

1’41.899 Raúl Fernández

Course

McPhee, Ogura, Suzuki

Record

1’41.823 Jorge Martin (2018)

Punis comme 24 des 31 pilotes de la catégorie, Jeremy Alcoba, Barry Baltus (KTM, PrüstlGP), Darryn Binder, Maximilian Kofler (KTM, CIP–Green Power),Stefano Nepa (KTM, Aspar Team Gaviota), Ai Ogura, Tatsuki Suzuki et Carlos Tatay (KTM, Reale Avintia Arizona 77) sont suspendus des 10 premières minutes de la FP1.

La séance démarre d’emblée avec la chute de Deniz Öncü (KTM, Red Bull KTM Tech3), sans doute trop confiant sur des pneus pas assez chauds, pendant que Jaume Masiá (Honda, Leopard Racing) impose son rythme en 1’42.896 devant Raúl Fernández (KTM, Red Bull KTM Ajo).

À la fin du premier run, Jaume Masiá précède de 3 dixièmes  Raúl Fernández, Dennis Foggia, Niccolò Antonelli, Gabriel Rodrigo, Ayumu Sasaki, Celestino Vietti et Tony Arbolino.

A la reprise, Ai Ogura s’installe provisoirement en deuxième position tandis que Romano Fenati (Husqvarna, Sterilgarda Max Racing Team) fait son arrivée dans le top 10.

Un peu après la mi-séance, Filip Salač (Honda, Rivacold Snipers Team) s’illustre en réalisant le deuxième chrono.

La séance connaît ensuite une période calme avant que les choses s’animent à six minutes du drapeau à damier, quand les pilotes passent un pneu tendre arrière : C’est tout d’abord Andrea Migno (KTM, Sky Racing Team VR46) qui réalise 1’42.224 avant que Deniz Öncü connaisse sa deuxième chute de la séance !

Le jeune Turc confond sans doute vitesse et précipitation…

C’est ensuite autour de Jeremy Alcoba d’abaisser la référence provisoire en 1’42.126, soit un chrono plus rapide que la pole position de la semaine dernière !

Les dernières minutes voient la chute de Tatsuki Suzuki, juste avant que Raúl Fernández ne casse la barre des 1’42 en 1’41.962.

Classement FP1 du Grand Prix d’Emilie-Romagne Moto3 :

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Raúl Fernández

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Ajo