Pole position, record du tour du circuit et victoire à domicile lors du Grand Prix d’Italie pour le milanais de 18 ans Tony Arbolino : Tous les pilotes rêvent d’un tel week-end ! Mais qui connaît vraiment le parcours du coéquipier de Romano Fenati avant d’arriver au sein du team VNE Snipers ?

Tony Arbolino est né à Garbagnate Milanese (MI) le 3 août 2000.

Il aborde le monde des mini-motos à l’âge de 4 ans grâce à la complicité de son père qui lui a offert une minibike. Tony démontre immédiatement un talent naturel sur 2 roues et adopte le chiffre 4 qui correspondait alors à son âge.

Lors de son premier championnat, le numéro 4 avait déjà été attribué à un autre pilote donc le jeune italien décide d’utiliser le 44.

En 2009, il participe en tant que rookie au championnat italien de minibike où il remporte immédiatement 15 courses sur 18, remportant évidemment le titre.

En 2011, Tony Arbolino change de catégorie  et participe au championnat Mini GP50 où il se classe 3e. L’année  suivante, il remporte le Championnat d’Europe Mini GP 50 en Espagne.

En 2013, à l’âge  de 12 ans, la Fédération italienne autorise une exemption spéciale pour qu’il puisse participer au championnat Pre-GP 125 2T où vous pouvez concourir sur les circuits internationaux que sont le Mugello, Imola, Misano et Vallelunga.  À ses débuts dans cette nouvelle catégorie, Tony surprend tout le monde en remportant directement le titre avec une course d’avance.

L’année suivante, en 2014, il rejoint l’équipe SIC 58 Squadra Corse de Paolo Simoncelli, et il remporte, encore une fois avec une course d’avance, le championnat italien Pre-Moto3 125 2T après 6 victoires et 3 autres podiums.

En 2015 et 2016, il représente la SIC 58 Squadra Corse en FIM CEV Moto3 Junior World Championship et se heurte à une concurrence plus relevée. 12e la première année et 9e la deuxième, Paolo Simoncelli lui garde néanmoins sa confiance et le fait passer en Grands Prix en 2017.

Cette relation quasi paternelle que le père du regretté Marco Simoncelli entretien avec le jeune pilote italien sera toutefois brisée au terme d’une année où le rookie ne marque que 2 points et signe avec l’équipe Snipers sans en informer son Team manager. Blessé, ce dernier s’en épanchera dans la presse

En 2018, Tony Arbolino obtiendra 2 pole positions et inscrira 57 points, ce qui lui vaudra la 18e place du championnat.

Cette année, la progression du jeune milanais est constante avec une 3e place en Argentine et une victoire au Mugello.

Au championnat, Tony Arbolino est en 6e position et accuse un retard de 32 points sur le leader Arón Canet. Avec 51 unités dans son escarcelle, il est toutefois bien devant son expérimenté coéquipier Romano Fenati qui n’en a marqué que 7.



Tous les articles sur les Pilotes : Tony Arbolino

Tous les articles sur les Teams : Snipers team