De façon logique, les teams Moto3 disposent de moins de moyens que leurs grands frères de la MotoGP, aussi arrive-il que la présentation de leurs nouvelles couleurs se réduise à la plus simple expression, à savoir une unique photo.

C’est le cas pour l’équipe BOÉ Skull Rider Mugen Race qui aligne cette année le Kazakh Makar Yurchenko et le Japonais Kazuki Masaki sur les KTM de l’équipe de José Gutiérrez Boé.

Ce dernier dirige maintenant seul le team (ex-RBA Racing Team créé fin 2013), après le départ de Ricardo Rodrigo, président du groupe RBA et papa de Gabriel Rodrigo, mais avec l’apport financier de Skull Rider, une marque de lunettes et de mode dans laquelle est très impliqué Jorge Lorenzo.

La structure espagnole conserve donc Kazuki Masaki, né en 2000 à Fukuoka, vainqueur de la Red Bull MotoGP Rookies Cup 2017. Lors de sa première année en Grands Prix, le jeune Japonais n’a pu marquer que 5 points, aussi attend-on de lui une réelle progression durant cette saison.

Quant à Makar Yurchenko, son bref parcours en Grands Prix est déjà parsemé de zones d’ombres, aussi espère-t-on simplement qu’il puisse réaliser sa première saison complète, voire nous surprendre.

 



Tous les articles sur les Pilotes : Kazuki Masaki, Makar Yurchenko

Tous les articles sur les Teams : RBA Boé Skull Rider