Après avoir terminé 8 fois à la deuxième place la saison dernière, Jake Gagne a enfin remporté sa première course du Championnat MotoAmerica Superbike, le tout avec panache, se frayant un chemin depuis la troisième ligne sur la grille de départ jusqu’à passer le drapeau à damiers avec plus de 4s d’avance sur son plus proche poursuivant. Loris Baz a quant à lui été contraint à l’abandon suite à un problème technique sur sa Ducati Panigale V4R. 

Jake Gagne avait un excellent rythme tout au long du WE sur le tracé de RoadAtlanta. Il s’était qualifié en pole position pour la course de samedi, mais sa course n’a duré qu’un tour car sa Yamaha du Team Fresh N’Easy Attack Performance a subi une panne mécanique qui l’a contraint à l’abandon. Ce dimanche, Jake Gagne est pourtant mal parti du milieu de la troisième ligne, il s’est déchaîné et son rythme était inégalé. Il s’agit de la première victoire de Jake Gagne de quelque nature que ce soit depuis sa saison victorieuse en Championnat Superstock 1000 en 2015.

Jake Gagne a déclaré lors de la conférence de presse que « De toute évidence, l’année dernière (il y avait) beaucoup de secondes places et cela vous épuise. Nous sommes venus ici pour gagner. Nous sommes sortis du camion en étant très motivés. Après la déception d’hier, cette équipe, la Fresh N ‘Lean Attack Performance Yamaha, travaille très dur. Ces gars-là se sont couchés tard hier soir afin de remonter le moteur de ma machine. Alors chapeau bas à ces gars-là. Ça fait du bien d’en gagner une. »

L’homme qui s’est le plus rapproché du rythme de Jake Gagne était le vainqueur de la course de samedi, Mathew Scholtz sur la Yamaha YZF-R1 du team Westby Racing, le Sud-Africain parvenant à suivre Jake Gagne pendant quelques tours avant de se rendre compte qu’il n’avait pas la vitesse du vainqueur de la course. Mathew Scholtz a cependant conservé la deuxième place, bien loin de Josh Herrin, sur l’autre Yamaha du team Fresh N ‘Easy Attack Performance, troisième pour une deuxième journée consécutive.

 

 

Pour la deuxième course consécutive, la Ducati du team Warhorse HSBK Racing de Loris Baz n’a pas réussi à marquer un point. Le Français, qui faisait ses débuts en MotoAmerica au Michelin Raceway Road Atlanta, a chuté lors de la première course et a été stoppé par un problème mécanique dans la seconde.

A l’arrivée de la deuxième et dernière course du WE, Loris Baz, qui n’a inscrit pour le moment aucun point, revenait sur sa désillusion : « On regarde devant et on garde la tête haute. Même si j’ai l’impression d’être dans un cauchemar… Après un super début de course j’étais revenu en troisième position en étant parti 11e et je revenais sur les deux hommes de tête, mais j’ai dû abandonner sur un petit problème technique. Croyez-moi nous apprenons de nos erreurs ! » avant d’ajouter « Nous serons de retour dans 3 semaines à Virginia plus forts que jamais ! »

 

 

Malgré la déception, Loris Baz reste positif, et il a raison car ce n’est que le début du Championnat. En effet, il reste 9 manches inscrites au calendrier MotoAmerica, soit 18 passages sous le drapeau à damiers et pas moins de 450 points à marquer en les remportant toutes ! Rien n’est encore joué.

En attendant, un résumé de la deuxième course du WE en vidéo :


La prochaine course aura lieu du 21 au 23 mai au Virginia International Raceway.

Résultats de la Course 2 à RoadAtlanta :

Crédit classement : MotoAmerica



Tous les articles sur les Pilotes : Loris Baz