Par son début tardif qui va engendrer un calendrier réduit et concentré autant dans le temps que dans l’espace, cette saison 2020 est attendue comme inédite et indécise. Sept ou huit circuits européens sont assurés dans un programme que Carmelo Ezpeleta nous a promis pour la semaine prochaine. Mais si on se réfère à ce qui s’y est passé l’an passé, le favori est déjà tout désigné…

On ne sait si le paddock des Grands Prix pourra se rendre sur des sites en outre-mer. Mais s’il reste en Europe, et même avec un maximum de huit échéances qui comprendra la France, il faut se rendre à l’évidence : Marc Marquez a gagné en 2019 sur sept des huit circuits attendus au calendrier 2020. Et là où il n‘a pas concrétisé, en l’occurrence en Autriche, il a fini second d’un Dovizioso qui lui a soufflé la victoire dans le dernier virage.

Voici le bilan des podiums 2019 :

Jerez : Marc Marquez – Alex Rins – Maverick Viñales

Brno : Marc Marquez – Andrea Dovizioso – Jack Miller

Red Bull Ring : Andrea Dovizioso – Marc Marquez – Fabio Quartararo

Misano : Marc Marquez – Fabio Quartararo – Maverick Viñales

Aragon : Marc Marquez – Andrea Dovizioso – Jack Miller

Le Mans : Marc Marquez – Andrea Dovizioso – Danilo Petrucci

Catalogne : Marc Marquez – Fabio Quartararo – Danilo Petrucci

Valence : Marc Marquez – Fabio Quartararo – Jack Miller

Alors bien sûr, avec un Marc Marquez peut-être plus en difficulté sur une Honda moins bien née, face à un Fabio Quartararo armé d’une bonne Yamaha et doté d’une plus grande expérience, la partie pourrait être moins facile pour l’octuple Champion du Monde. Viñales ne laissera pas son futur équipier mener la chasse tandis que les Ducati peuvent toujours jouer placées. Par contre, chez Suzuki, il faudra montrer que l’on a sacrément élevé son niveau de jeu…



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team