Si cela se confirmait, Darryn Binder pourrait vérifier qu’à tout malheur quelque chose est bon. Dans ce Grand Prix d’Autriche, le retrait de Petronas du paddock reste une rumeur, mais avec les heures, elle est passée de possible à probable pour avancer vers la certitude. La conséquence en serait la fin des équipes Moto3 et Moto2, ce qui concerne McPhee, Darryn Binder, Xavi Vierge et Jake Dixon. La disparition de la manne du pétrolier malaisien imposerait aussi une aventure MotoGP à vivre en mode dégradée avec deux « B-Spec » de chez Yamaha et des pilotes tentés par une opération commando. Justement, c’est le genre de plan que ne bouderait pas le martial Darryn Binder…

Darryn Binder se prépare apparemment à faire un grand saut à la Jack Miller. Entendez par là que le frère de l’officiel Brad peut passer, en 2022, du Moto3 au MotoGP. Ce serait une sensation et une belle exposition pour la déclinaison malaisienne de l’engagement en Grand Prix qui devrait alors se passer du blason Petronas.

Au passage, le plateau MotoGP aurait ainsi un peu plus des airs de réunion de famille le dimanche . En effet, outre Aleix et Pol Espargaró ainsi qu’Alex et Marc Marquez, il y aurait dans ce cas trois paires de frères sur le terrain lors de la saison MotoGP 2022, les Binder succédant ainsi aux Rossi-Marini, le Doctor prenant se retraite au terme de cette campagne.

Le contexte est que l’équipe satellite Yamaha SRT, qui est actuellement sponsorisée par Petronas, n’a pas encore de pilote sous contrat pour la saison MotoGP 2022. Rossi met fin à sa longue et fructueuse carrière. Et Franco Morbidelli passera dans l’équipe d’usine Yamaha pour succéder à Maverick Viñales. L’annonce officielle se fait sur ce point attendre, mais Lin Jarvis a déjà assuré que ce ne serait qu’une formalité.

Darryn Binder, qui pilote actuellement pour Petronas-Honda dans le championnat du monde Moto3, serait le premier et le dernier pilote à sortir de l’une des équipes juniors Petronas dans la catégorie reine s’il était promu dans la catégorie reine. Le pilote KTM Brad Binder aimerait voir son frère Darryn Binder, qui est de trois ans son cadet, entrer également dans la catégorie reine deux ans seulement après lui. “Bien sûr, j’ai entendu les rumeurs et j’adorerais partager la piste avec mon frère. Si cela pouvait devenir une réalité, ce serait vraiment super, super cool pour nous. Bien sûr, ce serait un grand saut. Mais je pense qu’il peut le faire peut.”

Classeur Darryn

Jack Miller conseille Darryn Binder à sa manière

Le “grand saut” décrit pour Brad Binder d’une moto Moto3 directement à une moto MotoGP a déjà été franchi par Jack Miller à l’hiver 2014/15. Lorsque le pilote Ducati d’aujourd’hui est interrogé sur les rumeurs concernant Darryn Binder, sa première réaction est : “je ne suis pas fan qu’il ruine ma renommée. Non, c’est juste une blague, bien sûr.”

Très sérieusement, Miller ajoute qu’il recommanderait cette étape au jeune Binder : « si quelqu’un comme Darryn Binder a cette opportunité, alors il devrait la saisir. Pourquoi pas ? Son courage et son talent ne font aucun doute. Et si l’occasion se présente alors il faut la prendre ».

Ce train“, comme l’appelle Miller, “peut passer une ou deux fois. Ensuite, vous n’avez qu’à sauter dedans. Pour d’autres, il peut ne jamais passer.” En Moto3, Darryn Binder a pour l’instant remporté une victoire. Il l’a prise à Barcelone en 2020. À cette époque, cependant, il ne conduisait pas pour l’équipe Petronas, mais pour CIP Green Power. Dans l’équipe Petronas, le Sud-Africain a entamé la saison 2021 en cours avec deux podiums et est actuellement sixième du Championnat du monde.

Au passage, en tant que personne et en tant que pilote, Brad et Darryn Binder peuvent difficilement être comparés. Une différence que confirme Brad : « nous avons des personnalités complètement différentes. C’est un animal dans la course. J’espère qu’il me traitera plus gentiment que les autres, s’il y arrive ». Et il est vrai que le style flamboyant, et même souvent emporté de Darryn, a de quoi inquiéter. Certes télégénique, cette marque de fabrique lui a aussi fait perdre de belles occasions de mieux concrétiser et ainsi de progresser aussi bien que son aîné.

Darryn Binder

 



Tous les articles sur les Pilotes : Darryn Binder

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team