Avec cette annonce qui sort du box Gresini, il semble que le paddock des Grands Prix éprouve les pires difficultés à élaborer ses budgets en vue de la saison 2022. Un sujet que nous avions déjà abordé et qui tourne au cas concret puisque l’enseigne Flex Box ne donnerait pas suite à ses engagements passés avec l’équipe de feu Fausto, et qui ambitionne d’être une structure satellite Ducati l’an prochain

Pour ça, Gresini doit rassembler 15 millions d’euros et pour y arriver, et la structure Moto3 sera sacrifiée. Cependant, avec cette nouvelle, il faudra racler encore les fonds de tiroir. Selon Speedweek, en effet, Flex-Box se retire. Or, cette entreprise devait régler une grande partie du budget nécessaire à l’engagement de deux Ducati pour Bastianini et Di Giannantonio. La promesse du soutien avait été faite à Assen. Cette année la société est le sponsor principal de l’équipe Pons Moto2 avec Stefano Manzi et Hector Garzo.

Mais maintenant, tout est différent. Le PDG de Flex Box, Hendrik Nielsen a changé sa stratégie marketing et se retire du sponsoring Grand Prix. Un revers sévère pour Gresini Racing, pour le directeur marketing Carlo Merlini et la veuve de Gresini Nadia Padovani et leurs fils Luca et Lorenzo ainsi que pour les pilotes Enea Bastianini et Fabio Di Giannantonio et pour Ducati. Gresini Racing y a commandé du matériel MotoGP pour les deux prochaines années. Le contrat avec Dorna a une durée de cinq ans.

Un budget d’au moins 15 millions d’euros par an est nécessaire pour l’équipe MotoGP. Toujours selon Speedweek, le promoteur Dorna a déconseillé aux responsables de Gresini Racing de continuer avec leur propre équipe MotoGP. On devrait se concentrer sur Moto3, Moto2 et MotoE.

Flexbox et Gresini : Cette collaboration n'aura pas lieu

Le team Gresini devra-t-il faire avec Leopard ?

Après la saison 2014, le sponsor principal de Gresini, Go & Fun, est parti malgré un contrat valide, c’est pourquoi Fausto Gresini avait conclu une joint-venture de sept ans avec Aprilia. Aujourd’hui, Gresini Racing cherche fébrilement un nouveau financier. La poursuite de l’équipe Moto3 est incertaine depuis des semaines, les deux places pourraient être cédées, et il a également été question d’une collaboration avec l’équipe MTA.

Leopard Racing, pourrait être le salut. La marque de boisson par ailleurs introuvable essaie de prendre pied dans la catégorie MotoGP depuis des années. Leopard voulait reprendre les positions MotoGP de Forward dès 2015, des négociations avec Avintia ont eu lieu en 2020. Il y a quatre mois, Flavio Becca, propriétaire de Leopard, voulait acheter des actions de la société à Gresini Racing. Le directeur de course Leopard Miodrag Kutur avait négocié avec Nadia Padovani, mais elle avait décliné la demande. A suivre, d’autant plus qu’entre WithU et le SRT ce ne serait plus très clair tandis que la VR46 ne croit plus aux mirages saoudiens…

Team Gresini



Tous les articles sur les Pilotes : Enea Bastianini, Fabio Di Giannantonio

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini