Entre Agostini qui approche des 80 ans et Rossi qui s’installe dans la zone des 42 printemps, la question de la retraite est un sujet récurrent cette saison. Et pour cause : jamais campagne n’a eu autant d’ingrédients et de raisons pour annoncer une fin d’activité de Vale. Les résultats ne sont pas au rendez-vous, loin de là. Le Doctor a juré qu’il donnerait sa décision durant cette trêve estivale ou à la rentrée en août. Mais pour la légende vivante aux 15 titres, c’est déjà trop loin…

De plus en plus d’observateurs se disent que cette 26e saison de Valentino Rossi en Grand Prix est peut-être celle de trop. A mi-parcours de cette campagne, il n’a qu’une dixième place acquise au Mugello à présenter comme meilleur résultat. Ceci au guidon d’une Yamaha que son remplaçant dans le box officiel de la marque a installé en tête d’un championnat où il pointe 19e.

Bref, on a beau prendre le problème dans tous les sens, l’issue pour Valentino Rossi semble inéluctable. Et il s’agit de la sortie. Giacomo Agostini n’a de cesse de le signaler, et plus souvent qu’à son tour. Il en a remis une couche dans La Repubblica : « quand j’ai réalisé que je ne pouvais me battre que pour la troisième ou la quatrième place, j’ai décidé d’arrêter. Marc Marquez a également récemment fait remarquer qu’il ne comprenait pas comment Rossi pouvait continuer pour la 15e place. Je me pose la même question », a commenté le vainqueur de 122 Grands Prix et 15 fois titré.

Agostini Marquez

Agostini : “je ne crois guère aux miracles”

« Je ne crois guère aux miracles » ajoute-t-il. « Comme beaucoup d’autres athlètes, j’ai pu constater par moi-même qu’on ne peut rien faire contre le temps qui passe dans la vie : on peut accélérer autant qu’on veut, mais ce sera toujours plus vite que soi. A l’âge que Valentino a atteint, seuls quelques boxeurs continuent, mais ils n’ont que des combats entre hommes âgés. C’est ce qu’on appelle un spectacle, qui dans notre monde, dans le sport moto, ne fonctionne pas ».

Ago termine avec cette métaphore : « seul le vin se bonifie avec l’âge. Mais parfois, il se transforme même en vinaigre ». Valentino Rossi boira-t-il le calice jusqu’à la lie ? Agostini répond : « on parle beaucoup, mais seul Rossi connaît la vérité. Il a le droit d’exiger ce respect, il a promis qu’il nous dira en juillet ce qu’il a décidé. Il s’y tiendra“.



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team