Alex Rins connait une saison qu’il faut bien qualifier de catastrophique. L’officiel Suzuki l’avait pourtant commencé en clamant à qui voulait l’entendre qu’elle serait celle de la revanche sur son équipier Joan Mir. Ce qui voulait dire lui prendre son titre. Sept épreuves plus tard, le voilà avec quatre abandons successifs sur chute et un forfait dû à un accident en s’entrainant à vélo… L’Espagnol n’en est plus à être un favori voire un outsider pour la couronne mais carrément à devoir se remettre en selle car sa crédibilité en a pris un coup. Ce qui est toujours mauvais lorsque le marché des transferts est en ébullition. De fait, il ne ratera pas le Grand Prix d’Allemagne de ce week-end…

On souhaite bien du plaisir à Alex Rins sur un tourniquet comme le Sachsenring qui ne manquera de lui rappeler à chaque instant qu’il s’est fait réduire une fracture du bras droit, près du poignet, il y a quelques semaines seulement. Avant ça, cependant, il devra en passer par une visite médicale d’aptitude, le jeudi. Mais le pilote de 25 ans ne peut plus se permettre une absence ou un abandon, quelle que soit sa condition…

D’ailleurs, il a voulu rassurer en se montrant d’ores et déjà à l’entraînement au guidon d’une mini moto. « Je ne serai pas à 100 % en Allemagne, mais je vais essayer de récolter quelques points » commente le pilote de la GSX-RR. La sortie sur la piste s’est faite avec son ami Albert Arenas sur le « Circuit Pas de la Case » dans son pays d’adoption, l’Andorre.

Alex Rins Allemagne

Alex Rins a le soutien d’Aleix Espargaró

Sur son malheur, Alex Rins a reçu le soutien d’un autre cycliste invétéré, en l’occurrence Aleix Espargaró : « ce n’est pas quelque chose dont il faut plaisanter parce que je suis vraiment désolé pour lui. Il a eu beaucoup de chutes et quand j’ai lu son accident de vélo et le fait qu’il n’a pas pu participer à une course, je me suis senti mal pour lui. Parce que tu ne souhaites ça à aucun collègue ».

Le pilote MotoGP de 31 ans, ancien de Suzuki a ajouté : « c’était juste de la malchance, je fais moi-même près de 20 000 km sur mon vélo de course chaque année et je roule même quand il pleut ou quand il neige. Pourtant, je n’ai pas eu d’accident au cours des quatre ou cinq dernières années. Des accidents peuvent arriver lorsque vous vous entraînez et il est tout simplement très malchanceux. Peut-être était-il distrait parce qu’il a ajusté quelque chose sur son vélo, mais c’était vraiment très malheureux ».

Avec ses déboires, Alex Rins pointe seulement à la quinzième place du championnat avec 23 points récoltés.



Tous les articles sur les Pilotes : Alex Rins

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar