C’est une contre-performance que l’on ne souhaitait pas à un Maverick Viñales qui se dit en reconstruction. Une phase délicate par ailleurs imposée par Yamaha qui a placé à ses côtés un chef mécanicien venu de ses rangs, en lieu et place d’un des proches du pilote. Une nouvelle collaboration que cette avant-dernière place sur la grille de départ du Grand Prix d’Allemagne va mettre durement à l’épreuve…

Ce n’est certainement pas la place que Viñales imaginait avoir au terme des qualifications sur le Sachsenring. Avant-dernier, pour un officiel Yamaha dont l’équipier a joué la pole-position, voilà qui fait mal. Et d’ailleurs, la meurtrissure est révélée dans le commentaire d’un Espagnol visiblement K.O debout : « il n’y avait rien d’autre à faire, ce n’était pas une question de chute ou de drapeaux jaunes. Rien n’a conditionné ce résultat, ni les drapeaux jaunes ni la chute ». Et il ajoute avec une pointe de cynisme : « on ne peut pas remonter de plus loin, donc on va sûrement s’améliorer demain ».

Il faut quand même donner le change : « on va essayer de s’améliorer. Il est clair que ce n’était pas possible sur le Sachsenring et maintenant nous travaillons pour voir si en course nous pouvons avoir de meilleures sensations. Et sinon, on l’essaiera à Assen. Je pense qu’il s’agit de continuer à travailler ».

Viñales Allemagne

Viñales : « je ne sais pas exactement d’où vient le problème »

« Il faut être optimiste et penser positif » dit-il encore. « J’essaie de parler à l’équipe, j’essaie de fournir de bonnes informations sur ce qui se passe sur la moto si je peux. Petit à petit, ça se construit comme ça. C’est clair que ce n’est pas le meilleur week-end, mais on va l’améliorer, c’est sûr ». Mais avant ça, il va falloir tout de même trouver enfin les causes qui amènent à ces effets. Or, on est encore loin du compte : « je ne sais pas exactement d’où vient le problème, mais nous y travaillons. Difficile d’en dire plus pour le moment. Nous essayons, travaillons sur la moto. Nous travaillons également sur la vitesse en virage. On se bat sur ce point, faire tourner la moto ».

MotoGP Allemagne J2 : qualifications

Crédit classement motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP