L’officiel Yamaha Maverick Viñales s’apprête à affronter le Grand Prix d’Allemagne de ce week-end avec de bons arguments donnés par la statistique. Ainsi, l’Espagnol est monté à quatre reprises sur le podium du Sachsenring. Troisième dans les catégories 125cc, Moto3 et MotoGP respectivement en 2011, 2013 et 2018 et deuxième dans la catégorie reine en 2019, il sait aussi que Yamaha a concrétisé à quatre reprises sur ce tracé, la dernière fois en 2009 avec Valentino Rossi.

Une réalisation qui n’a plus été répétée depuis par une M1 puisque l’ère Marc Marquez a ensuite débuté. Justement, l’officiel Honda est affaibli et il y a donc une occasion à saisir pour briser son hégémonie en Germanie. Yamaha n’a triomphé au Sachsenring qu’avec Max Biaggi et Valentino Rossi depuis 1998. L’Espagnol pourrait ainsi se refaire une santé en étant le troisième larron, même si les pronostics penchent plutôt en ce moment pour son équipier Fabio Quartararo, leader du championnat MotoGP.

Cependant, une victoire serait le début de la décrue d’un retard de 40 points accumulés en sept rendez-vous cette saison. Et il scellerait de la meilleure des manière sa collaboration avec son nouveau chef-mécanicien Galbusera que son employeur lui a imposé en lieu et place d’Esteban Garcia qu’il avait choisi…

Viñales Allemagne

Viñales n’a plus le droit de décevoir 

« Nous avons fait un pas de plus dans les tests de Barcelone, donc nous nous améliorons progressivement » a déclaré Viñales en prélude à cette compétition en Allemagne. « J’ai hâte de voir si les changements que nous avons apportés lors des tests nous aideront au Sachsenring. C’est une piste assez étroite et différente des autres circuits, mais j’ai eu de bons résultats ici par le passé. Lors des deux dernières courses au Sachsenring, en 2018 et 2019, j’ai terminé respectivement troisième et deuxième, donc j’espère que nous pourrons encore faire du bon travail cette année » termine l’Espagnol qui se sait dans le collimateur de son employeur depuis la dernière échéance en Catalogne.

 



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP