Andrea Dovizioso a commencé depuis quelques jours à jouir d’une anne sabbatique qu’il a choisi pour recharger ses batteries. Une volonté qui signifie aussi qu’il ne considère pas ce passage comme une préretraite. A 34 ans, il assure qu’il est encore vert même en quittant avec quelques idées noire la marque à dominante rouge. Avant de profiter de la vie, l’ancien de Ducati pose des jalons en vue de… 2022.

Andrea Dovizioso n’a pas connu la saison espérée en 2020, mais au vu des circonstances, il se dit qu’il s’en sort bien. Ainsi, il est inclus dans le succès de Ducati au championnat des constructeurs et sa quatrième place au classement général des pilotes reste honorable.

D’autant plus qu’il rappelle combien cette campagne a été compliquée : «au début de la saison, tout le monde s’attendait à une saison très compétitive. Battre Marc Marquez est généralement très difficile, surtout pendant une saison. Puis les choses se sont passées différemment » commence Dovi.

Il poursuit : « nous avons eu ce changement du pneu arrière. Les différences viennent des pneus. Personne n’était constant. Suzuki a peut-être été un peu plus régulier, mais ils ont eu plus de problèmes lors des qualifications. Je n’ai pas pu piloter comme je l’ai fait ces trois dernières années. Je ne pouvais pas non plus exploiter le potentiel de la moto. J’ai besoin de me sentir à l’aise sur la moto ».

La feuille de route de Dovizioso

Une dernière remarque qui est aussi un message pour l’avenir en MotoGP. Car Dovizioso pense qu’il en toujours un : « pour l’instant, mon plan est de faire plus de motocross. C’est ma grande passion. Je veux faire des courses de loisir, c’est mon niveau. J’attends cela avec impatience. Pour 2021, il n’y a pas d’opportunité dans une équipe. Je vais maintenant travailler avec mon manager pour 2022. Les jeunes poussent, mais je veux essayer de développer une bonne situation pour moi ».

Il termine : « j’ai toujours ce feu en moi. Si cela me convient, je veux revenir. Je vais y travailler. Bien sûr, je suis ouvert aux offres. L’avenir pour 2022 commence après quelques courses l’année prochaine. Voyons si 2021 commence normalement ou non. Il s’agit de savoir si nous faisons la course en Europe ou non. Beaucoup de choses ont changé cette saison. Il y a eu beaucoup de pilotes et beaucoup de marques qui ont gagné ». Andrea Dovizioso sera donc à l’affût de la moindre opportunité… Comme du moindre forfait.



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team