Pour battre Marc Márquez en MotoGP, faut-il avoir des dons de super-héros ? C’est à croire, car l’officiel Honda, au vu de ses résultats et de ses capacités, semble comme en possession de pouvoirs surnaturels. Ses adversaires doivent non seulement avoir une très bonne moto mais aussi être en parfaite condition et même un peu plus. Le niveau est tel qu’avant d’aller le combattre, quelques incantations peuvent aider à se transcender. Une démarche qui peut séduire jusqu’au plus rationnel pilote du plateau, à l’instar d’Andrea Dovizioso qui se fiera en 2020 à un Manga…

Lors des trois dernières saisons de MotoGP, Andrea Dovizioso a terminé à trois occasions vice-champion du monde de Marc Marquez. Pas mal, mais lorsque l’on est pilote officiel Ducati, être second, c’est être le premier des battus. Alors, en 2020, celui qui est né à côté de Forli il y a 34 ans, et qui est donc à un stade de sa carrière où il faut concrétiser, doit terrasser celui qui s’est approprié le rôle de taulier de la catégorie avec sa Honda.

Pour ça, Ducati lui donnera une GP20, certes, mais côté mental, DesmoDovi arborera un casque au message clair : ce sera un combat contre le bien et le mal ! « Je suis né en 1986, et la même année est arrivé le dessin animé « Les chevaliers du zodiaque », une série japonaise dont les protagonistes étaient des chevaliers mythiques avec une armure et des pouvoirs spéciaux. Ils se sont battus pour la domination du bien sur le mal. Le plus représentatif des bons chevaliers était Pegasus, inspiré du cheval blanc ailé mythique Pégase qui, grâce à son armure, s’est transformé en cheval blanc robotique, rationnel et ingénieur comme moi ! » explique l’équipier de Danilo Petrucci au sujet de la nouvelle décoration de son caque.

De fait, deux grands yeux rouges se détachent à côté du logo Red Bull sur le casque Suomy. « J’ai vraiment aimé le casque précédent, mais je voulais changer quelque chose. Les modifications sont apportées lorsqu’elles ont un sens. J’y ai travaillé avec mon ex-physiothérapeute et artiste Francesco Chionne, connu sous le nom de “Grizzly”. Il a beaucoup d’idées et me connaît particulièrement bien » a poursuivi Andrea Dovizioso sur Corsedimoto. « Si vous voulez changer quelque chose, il a les bonnes idées. À mon avis, ces yeux seront très bien vus à la télévision. »

Côté chevaux, Ducati promet une cavalerie avec plus de pur-sang dans sa GP20, mais il faudra aussi bien négocier les virages, une revendication de longue date de celui qui aura encore cette année le mors aux dents.

 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team