Chez Ducati, on semble comme être gagné par la mélancolie. Cette saison aura été un nouvel échec dans la quête d’un titre pilote recherché depuis 2007 avec Casey Stoner. Et pourtant, plus que les autres années, on avait clamé haut et fort cet hiver à Borgo Panigale que la GP19 était l’arme du sacre. Mais Marc Márquez a pétardé tous ces plans. Un pilote encensé par le patron de la marque, Claudio Domenicali, qui, au passage, en a profité pour demander à ses pilotes de prendre exemple et d’élever leur niveau de jeu. Un message reçu par Andrea Dovizioso qui répond à sa façon…

Pour la troisième année consécutive Andrea Dovizioso aura été le rival le plus dangereux de Marc Márquez, mais il aura aussi été battu par ce dernier avec la même régularité. De quoi se poser des questions à ce niveau de la compétition. Qui de l’homme ou de la machine est responsable de ces vains assauts contre la citadelle MM93 ?

Le grand patron du constructeur de Borgo Panigale a déjà renvoyé dos à dos les protagonistes. Dans ce nouvel accident d’une course au titre manquée, Claudio Domenicali a établi un constat amiable avec partage des responsabilités. Mais il a aussi précisé la dimension du champion Marc Márquez et comment il a exacerbé ses qualités pour arriver à un tel niveau de compétitivité. Un message adressé aussi à Dovizioso et Petrucci pour se mettre au diapason.

DesmoDovi a compris le signal. Et il répond. S’il jure que sa préparation pour 2020 avec Danilo Petrucci sera encore plus poussée, il débat aussi sur le cas Marc Márquez, en mettant en avant une autre icône en activité : Valentino Rossi : « je pense que Vale a plus de talent », a déclaré le pilote Ducati. « Il analyse et travaille fort, mais tout ce qu’il a fait, toutes les victoires qu’il a remportées, reposait davantage sur son talent et son instinct. Plus que Marc ». Le débat est ouvert…



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team