En MotoGP, s’il est un guidon officiel qui ne suscite aucune convoitise, c’est bien celui de la RS-GP d’Aprilia. Depuis le début de ce projet, les résultats ne viennent pas, une sécheresse rendue plus aride encore depuis l’arrivée de KTM qui montre une plus grande capacité à aborder son sujet. Mais dans la maison de Noale, de nouvelles têtes sont arrivées et leur chef qui est désormais Massimo Rivola promet que 2020 sera l’entame d’une nouvelle ère. Ses pilotes Aleix Espargaró et Andrea Iannone n’en attendent pas moins. Ils n’ont jamais ménagé leur employeur en relatant crûment leur désespoir d’être abonnés aux dernières places. Des sauts d’humeur salvateurs selon Andrea Iannone, qui explique qu’ils sont des bons signes…

Critiquer sa moto lorsque l’on est pilote d’usine, ce n’est jamais bon. Il y a eu le cas Johann Zarco chez KTM, il y a la situation de Jorge Lorenzo chez Honda et, dans les deux cas, ça n’a rien auguré de bien pour le lanceur d’alerte. Chez Aprilia, ce sont carrément les deux pilotes qui ruent dans les brancards. Mais dans ce cas, Aprilia ne moufte pas. Il faut dire, aussi, que les faits donnent on ne peut plus raison à Aleix Espargaró et Andrea Iannone.

Ce dernier, qui est aussi à présent le manager de Romano Fenati qui évoluera en 2020 au sein du team de Max Biaggi en Moto3, soit un concentré de personnalités calmes et posées s’il en est, affirme que, s’énerver, c’est positif : « parfois, nous nous mettons trop en colère, mais c’est bien. Si, à 30 ans, vous êtes toujours énervé, cela signifie que vous avez le feu à l’intérieur. Pour l’année prochaine, nous devons rester en tête dans toutes les courses, les rivaux sont très forts mais l’important est que nos motos figurent dans le top 10 ».

Une belle ambition qui, selon l’aveu même de Rivola, ne sera pas d’actualité d’entrée au vu des nombreuses nouveautés attendues sur une RS-GP profondément revue et corrigée. Mais Joe le Maniac assure que les pilotes seront mobilisés : « beaucoup pensaient que nous allions nous tuer avec Aleix Espargaró, mais nous nous entendons bien, nous nous connaissons depuis de nombreuses années et nous voulons vraiment amener Aprilia là où elle mérite d’être. »

Il termine sur Sky Sports : « des objectifs pour 2020 ? Il faut fixer des limites, être réaliste et figurer parmi les dix premiers ne sera pas chose facile. Nous devons vraiment faire le saut qualitatif pour l’année prochaine. » La nouvelle Aprilia devrait être opérationnelle en février prochain pour les tests de Sepang. Andrea Iannone est 16ème au championnat avec 43 points. C’est la pire saison de sa carrière dans la catégorie reine.

 



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Iannone

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini