Andrea Iannone sera l’un de ses pilotes qui, en 2017, tournera une page dans sa carrière. On sait que Lorenzo a quitté Yamaha pour Ducati, que Viñales est parti de chez Suzuki pour rejoindre Yamaha, mais Jo le Maniac a aussi changé de quartier en déménageant du gang Ducati pour s’installer dans la famille Suzuki. Un bail de deux ans qu’il mettra à profit pour s’affirmer définitivement comme un leader du MotoGP. L’Italien le reconnaît, pour y arriver, il va devoir changer.

Dans un entretien à Speedweek, Andrea Iannone fait état des enjeux qui l’attendent et nous renseigne sur la méthode qu’il compte appliquer pour les honorer. Une approche qui sonne comme un aveu : « je pense que ce qui m’attend sera le meilleur de ma carrière. C’est la dernière marche à gravir avant d’être de la valeur des Márquez, Lorenzo ou Rossi ».

« Durant les quatre dernières années passées avec Ducati, j’ai progressé pas à pas. Me voilà parmi le groupe de tête. Il reste cette ultime étape et il est primordial que je la franchisse ». Justement, pour la franchir, voici la recette : « c’est un tout. La moto, l’équipe, moi-même, mes relations avec les gens dans le box. Voilà sur quoi je vais travailler durant les deux ans qui viennent pour y arriver ».

Des propos à mettre en parallèle avec ceux de son désormais ancien équipier Dovizioso qui n’avaient pas été tendres sur le sens du relationnel d’Andrea Iannone. Et notamment pour ce qui est du respect. Une expertise qui avait poussé le mis en cause à réagir, mais d’une manière polie et courtoise. Le travail a donc semble-t-il commencé…



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Iannone

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team, Team Suzuki Ecstar