MotoGP Aragón-2 J1, Débriefing Johann Zarco (Ducati/13) : La semi-frustration, etc. (Intégralité)

par | 23 octobre 2020

En ce vendredi 23 octobre, Johann Zarco a répondu aux questions des journalistes depuis le circuit de Motorland Aragón au terme de la première journée du Grand Prix de Teruel.

Nous sommes allés écouter (via un logiciel de téléconférence) les propos du pilote français.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de Johann Zarco sans la moindre mise en forme, même si la première partie est traduite de l’anglais (vouvoiement).


Johann Zarco : « Je dirais que je suis un peu déçu de cette journée car je ne suis pas dans le top 10, et toutes les Ducati peinent également. Ce n’est donc pas très positif alors que je pense clairement que nous fonctionnons plutôt bien. C’est donc un peu dommage. Avec les nouvelles choses que j’ai essayées et le pneu neuf, j’ai fait quelques progrès, mais même avec le pneu neuf je ne suis pas encore en mesure d’exploiter pleinement le surplus d’adhérence que nous avons pendant deux tours. Et avant tout, dans les virages rapides, je pense que c’était notre point faible aujourd’hui. C’est pourquoi je suis déçu, mais nous pouvons peut-être retenir de bonnes choses que nous continuerons d’exploiter demain. C’est donc moitié-moitié : positif car nous travaillons sur les choses qui sont vraiment intéressantes, mais pas enchanté car nous sommes encore trop loin. »

Quelle peut-être la raison pour laquelle les Ducati peinent autant ici ?

« Je ne sais pas ! Nous nous attendions à être bien meilleurs sur cette piste. La semaine dernière, le problème venait du froid mais aujourd’hui cela était sous contrôle et on n’a pas vu de chute. C’était bien, mais nous manquons clairement de vitesse de passage dans les virages rapides alors que tous les autres en ont et l’utilisent bien. Peut-être qu’aujourd’hui nous sommes en meilleure condition avec les pneus usagés qu’avec les pneus neufs et que nous sommes en mesure de nous battre pour le top 8 durant la course. Cela semblerait possible maintenant, mais nous ne pouvons pas partir d’aussi loin si nous voulons nous battre dans le top 8. »

Est-ce quelque chose qui est liée au nouveau pneu Michelin ?

« Je ne sais pas. Nous devons peut-être nous adapter à ce pneu, car nous l’avons et nous l’aurons encore l’année prochaine. Le travail que nous avons fait jusqu’à présent est bon et Ducati ne s’arrêtera pas jusqu’à comprendre comment bien contrôler ce pneu. Personnellement, je connais seulement celui-là, et c’est pourquoi je ne peux pas dire s’il s’agit de la Ducati ou du pneu : Je connais seulement la Ducati avec ce pneu. Mais nous trouverons ! Sur certaines pistes, nous sommes très fort alors que sur d’autres c’est beaucoup plus compliqué, comme aujourd’hui. »

Comment va ton cou, car on te sent un peu coincé ?

« C’est assez curieux. En début de semaine, j’ai eu un petit rhume et j’étais presque un peu inquiet de savoir si j’allais être positif ou pas. Et je suis toujours négatif, donc c’est simplement que j’étais pris un peu du nez, à mon avis à cause d’un petit coup de froid. Mais le cou met du temps à récupérer. On le détend beaucoup, mais je pense que j’ai vraiment pris un mauvais coup dans la chute vendredi. »

As-tu essayé le nouvel amortisseur Öhlins ?

« Aucune idée ! Je n’ai pas vu qu’il y avait quelque chose de nouveau. Nous, on a fait des essais suspensions. Il y a des bonnes choses à prendre et d’autres moins, mais je peux pas dire s’il s’agissait de la nouvelle chose que les autres ont essayée ou pas. »

 

Classement FP1/FP2 du Grand Prix de Teruel MotoGP:

Crédit classement : MotoGP.com

Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Avintia Racing