Décidément, cette saison est un lit de douleur pour un Cal Crutchlow qui quittera le giron Honda à la fin de cette saison. Sans perspective pour le moment, il a besoin de résultats pour se rappeler au bon souvenir des derniers employeurs restants, qui se résument pour lui à une hypothétique option Aprilia. Il fait donc ce qu’il peut mais ses efforts sont cette année contrecarrés par une forme physique précaire. Un écueil qui s’est encore vérifié lors de ce Grand Prix de Teruel…

Cal Crutchlow a commencé cette campagne dans une petite forme, et il la finira sans doute sur les rotules. Il y a eu une chute dès Jerez avec un scaphoïde touché, puis le syndrome des loges dont l’opération ne s’est pas révélée être comme la panacée, et maintenant voilà un mystérieux craquement à l’épaule qui a fait souffrir l’Anglais en plein Grand Prix de Teruel

Le pilote LCR explique ainsi : « j’ai senti un claquement dans mon épaule. C’était au sixième tour, lors du changement de direction dans le virage 3. Cela m’a causé une violente douleur et j’ai dû ralentir ». De quoi il s’agit exactement, on ne sait pas encore. Mais le rugueux Britannique a tout de même poursuivi sa route… En rencontrant des soucis de pneus !

Problème aussi avec le pneu soft arrière

Parti de la septième place sur la grille de départ, l’équipier d’un Nakagami qui a ruiné tout le bénéfice de sa pole position après seulement cinq virages en chutant, a perdu quelques places dès l’envol et s’est retrouvé en dixième position en début de course. Il s’est battu avec acharnement tout au long de l’épreuve, mais n’a pas pu remonter et a été devancé pour la dixième place sous le drapeau à damier par Danilo Petrucci de Ducati.

« Ce dimanche n’a pas été une bonne journée, en terminant en dehors du top 10. Notre principal problème était le pneu arrière, nous avons choisi un pneu arrière soft et avions une bonne adhérence au début de la course, mais lorsque j’ai été dépassé, il est devenu assez évident qu’à la sortie d’un virage, mes concurrents avaient beaucoup plus d’adhérence à l’arrière et je n’ai pas pu continuer à améliorer et à être rapide » termine Crutchlow qui sera heureux d’un week-end de repos pour se remettre de ces trois Grands Prix successifs…

MotoGP Aragon-2 J3 : classement



Tous les articles sur les Pilotes : Cal Crutchlow

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda