Article mis à jour jusqu’à la fin de la course

Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) a offert un nouveau moment historique dans cette folle saison en se qualifiant en pole position pour la première fois depuis son arrivée en MotoGP en 2018. Il s’agit en effet de la première position de pointe d’un pilote japonais en catégorie reine depuis Makoto Tamada lors du Grand Prix de Valence en 2004.Takaaki Nakagami cherchera à devenir le premier pilote Japonais à monter sur le podium en MotoGP depuis Katsuyuki Nakasuga qui avait terminé deuxième à Valence en 2012…

Avec Pol Espargaro (Red Bull KTM Factory Racing) au Grand Prix d’Autriche, Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) au Grand Prix de Catalogne et Takaaki Nakagami au Grand Prix de Teruel, c’est la première fois depuis 2013 qu’il y a trois nouveaux polemen au cours d’une même saison en MotoGP. La dernière fois il s’agissait de Marc Márquez (Repsol Honda Team), Stefan Bradl (Repsol Honda Team) et Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol).

Il s’agit de la première pole en MotoGP pour Honda depuis le Japon l’année dernière avec Marc Márquez, ce qui met fin à la plus longue série de courses sans pole positions pour le constructeur Japonais depuis son retour en catégorie reine en 1982.

En outre, c’est la septième pole position d’une Honda sur le MotorLand Aragón, les précédentes avaient été obtenues par Casey Stoner (2011) et Marc Márquez (2013, 2014, 2015, 2016 et 2019).

Est-ce à dire que la firme Tokyo va concrétiser pour la première fois de l’année dans ce dixième rendez-vous de la saison ? Rien n’est moins certain si l’on regarde le tableau résumant les faits et qui montre une forte concurrence…

Aragón-2 MotoGP™

2019

2020

FP1

1’49.866 Maverick Viñales (Voir ici)

1’48.184 Álex Márquez (Voir ici)
FP2

1’47.771 Maverick Viñales (Voir ici)

1’47.782 Takaaki Nakagami  (Voir ici)
FP3

1’47.859 Franco Morbidelli (Voir ici)

1’47.333 Franco Morbidelli (Voir ici)
FP4

1’48.551 Franco Morbidelli (Voir ici)

1’47.931 Maverick Viñales (Voir ici)
Q1

1’47.605 Danilo Petrucci (Voir ici)

1’47.071 Pol Espargaró (Voir ici)
Q2

1’47.076 Fabio Quartararo (Voir ici)

1’46.882 Takaaki Nakagami (Voir ici)
Warm up

1’48.651 Takaaki Nakagami

1’48.565 Takaaki Nakagami
Course

Álex Rins, Álex Márquez, Joan Mir

Franco Morbidelli, Alex Rins, Joan Mir
Record

1’46.635 Marc Márquez (2015)

Vainqueur du GP d’Aragón, Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) s’est qualifié au troisième rang en tant que meilleur pilote Suzuki. Il ne s’agit que de son troisième départ en première ligne en MotoGP, avec Valence en 2018 et Assen l’année dernière. C’est le premier départ en première ligne pour Suzuki sur le tracé d’Alcañiz depuis 2016, lorsque Maverick Viñales était parti deuxième sur la grille de départ.

Après être passé par la Q1, Johann Zarco (Eposorama Racing), s’est qualifié en cinquième position malgré une chute en fin de Q2. Ce résultat le place premier pilote Ducati sur la grille. Il s’agit de son meilleur résultat en qualifications depuis le Grand Prix de Styrie en début de l’année où il avait obtenu le troisième chrono, mais le Français avait pris le départ depuis la pitlane pour purger une sanction.

Poleman la semaine dernière au Grand Prix d’Aragón, Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) s’est qualifié en sixième position. C’est la deuxième fois seulement cette saison qu’il manque la première ligne avec le Grand Prix de Styrie où il s’était qualifié en dixième position (mais était parti neuvième).

Le leader du Championnat, Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), s’est qualifié en 12e position, égalant ainsi son deuxième plus mauvais résultat de la saison, obtenu en Espagne, où il s’était également qualifié 12e, mais était parti de la 10e place. Son pire résultat en qualifications en 2020 remonte au Grand Prix de France, où il s’était qualifié à la 14e place.

Andrea Dovizioso (Ducati Team) s’est qualifié à la 17e place, tout comme en Catalogne cette année, ce qui représente également son deuxième pire résultat en qualifications depuis qu’il a rejoint la catégorie reine en 2008. Son pire résultat remonte à Brno en 2020, où il s’était qualifié en 18e position.

Il fait 21,6° dans l’air et 29,3° sur la piste. Les pilotes auront 23 tours à effectuer pour aller décrocher la victoire.

A l’extinction des feux c’est Nakagami qui s’élance en tête devant Rins et Morbidelli. Chutes de Miller et Binder qui se sont accrochés dans le virage 2.

Chute de Nakagami.

C’est Morbidelli qui est aux commandes devant Rins, Zarco, Vinales et Mir. Quartararo est 6e.

Le top10 est le suivant après 2 tours d’effectués : Morbidelli, Rins, Zarco, Vinales, Mir, Alex Marquez, Quartararo,  Crutchlow, Pol Espargaro et Oliveira. 

Record du tour pour Marquez qui comme le weekend passé remonte en force. Les Ducati officielles sont 12e Dovizioso et 15e pour Petrucci.

Mir attaque Vinales et ça passe, il s’empare de la 4e position. Marquez en profite, le pilote Honda récupère la 5e position.

Devant Morbidelli est aux manettes devant Rins. Zarco est sous la menace maintenant du pilote Suzuki, Mir.

Quartararo passe à l’offensive et tente de passer Pol Espargaro, en vain. Le tricolore est 8e. Le Français est sous la pression d’Oliveira, le pilote Petronas résiste.

Aux avants-poste, Mir prend l’ascendant sur Zarco, le leader du championnat du monde est 3e.

Alex Marquez tente une offensive sur Zarco, le pilote tient bon mais l’Espagnol parvient tout de même à passer, il est 4e.

Chute de Marquez dans le virage 2

A 10 tours du but, le top 10 est le suivant: Morbidelli, Rins, Mir, Zarco, Pol Espargaro, Vinales, Quartararo, Oliveira, Dovizioso et Crutchlow 

A 8 tours du finish Oliveira passe Quartararo, le Portugais est maintenant 7e.

Aleix Espargaro bouscule Dovizioso et prend du coup la 9e position. Le pilote Ducati se loupe dans la foulée et se retrouve au 12e rang.

Il reste 5 tours et le top 10 est comme suit: Morbidelli, Rins, Mir, Zarco, Pol Espargaro, Oliveira, Vinales, Quartararo, Alex Espargaro et Lecuona. 

C’est la bataille ouverte entre les 2 Ducati pour le gain de la 12e position, c’est Petrucci qui obtient ce 12e rang devant son coéquipier. Idem entre les deux anciens coéquipiers de chez KTM, Pol Espargaro et Zarco, l’officiel KTM passe le tricolore, il est maintenant 4e.

Abandon pour Aleix Espargaro.

Dernier tour et Morbidelli tient sa 2e victoire de la saison..

Victoire de Morbidelli devant Rins et Mir.

              Résultats complets: 




Tous les articles sur les Pilotes : Franco Morbidelli

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team