Jorge Martin est dans le coup dans ce Grand Prix d’Aragon qui peut finalement sourire aux Ducati au vu de la feuille des temps d’une étonnante journée du vendredi. Mais le vainqueur en Autriche espérait visiblement mieux et regrette une condition physique encore à parfaire. Il a néanmoins une certitude : Marc Marquez est sur une autre planète…

Jorge Martin est dans le top 5 de la première hiérarchie du Grand Prix d’Aragon, ce qui n’est pas si mal en tant que rookie. Dans le sillage de son équipier Johann Zarco, il devant l’officiel Ducati Bagnaia, mais ce vendredi lui a révélé quelque chose qu’il regrette : « rouler ici avec la Ducati est difficile, je pensais que ce serait plus facile. C’est une piste qui demande beaucoup de travail physique, j’ai eu du mal en FP1 à cause de ma condition physique. L’après-midi on avait des trucs à essayer, j’ai aussi essayé le pneu arrière dur, le matin on a essayé le medium », dit Jorge.

Il ajoute : « on ne sait pas quel pneu peut être utilisé en course, même le soft est honnêtement assez bon. Quant au rythme, je vois et je pense que Marc Márquez a une longueur d’avance sur tout le monde mais Fabio semble aussi assez fort. Je pense que je suis devant, je sais que je peux faire du .49 bas en permanence et en termes de course ce n’est pas mal. J’espère pouvoir faire un autre pas en avant demain, en essayant de tourner en 48,8 / 48,9 ce qui serait un bon rythme ».

Jorge Martin en Aragon : 5ème place

Jorge Martin : “la vérité est que je ne me sentais pas très bien

« Normalement ici, je suis rapide, ce matin je n’avais pas beaucoup de confiance à l’avant et j’ai également eu du mal avec l’arrière » ajoute le pilote Pramac qui revient encore si son état de forme : « c’était difficile car c’est une piste qui demande beaucoup de physique et dans les premiers tours c’était complexe, normalement chaque jour je m’améliore toujours un peu et donc j’espère que demain ira mieux ».

Jorge Martin termine : « j’espérais un top 8 ou un top 10, je ne me voyais pas très compétitif après la FP1. La vérité est que je ne me sentais pas très bien. Avec le dur à l’arrière j’ai fait 48,6 ce qui est un très bon temps. Voyant que je suis là, il est clair que demain nous devrons faire un pas en avant, moi et la moto avons une marge sur le tour lancé. Si nous allons directement en Q2 la possibilité existe et j’espère pouvoir en profiter ».

MotoGP | GP Aragon Day 1, Jorge Martin : « Je veux être dans le top dix »

MotoGP Aragon J1 : chronos

Aragon

Crédit classement motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Jack Miller

Tous les articles sur les Teams : Pramac Racing