D’aucuns diront que c’est un raisonnement par l’absurde réussi et d’autres se désoleront d’une stratégie de cour d’école qui fait passer le MotoGP comme une vaste farce. Ou un cirque avec un Danny Aldridge en Monsieur Loyal. La vérité est sans doute à mi-chemin entre ses deux pôles. Mais ce qui est un fait, c’est que Honda, après s’être fait rejeter un déflecteur du genre Ducati le matin décrit comme étant un accessoire destiné à produire un appui aérodynamique, a réussi à le faire homologuer le soir en le présentant comme une aide au refroidissement du pneu arrière…

Du coup, c’est tout le système qui est ébranlé et un cas concret qui ne peut qu’ouvrir vers une réforme des contrôles rt des règles. Honda a aussi montré qu’il pouvait être aussi ingénieux qu’un Dall’Igna à interpréter le règlement.

Maintenant, jusqu’où iront ces manœuvres ? La FIM y mettra-t-elle le holà ? Cette dernière a un nouveau Président. L’occasion de reprendre les rênes d’une catégorie laissée à l’organisateur Dorna ? La suite au prochain numéro…

 



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team