Le Français Hervé Poncharal et son team Tech3 équipé en machine autrichienne KTM arrivent sur le tracé d’Assen avec un objectif bien précis : obtenir un bon résultat afin de partir en vacances jusqu’en août avec la satisfaction roborative d’un bon résultat. Les derniers rendez-vous n’ont pas été du genre à donner le sourire au patron tricolore qui indique aussi que le scénario de ce Grand Prix des Pays-Bas l’aidera grandement à se faire un avis sur qui pourrait être l’équipier de Remy Gardner dans son écurie en 2022. Lecuona et Petrucci sont prévenus…

Les KTM sont de nouveau sur le devant de la scène, mais les RC16 que l’on retrouve dans ce rôle principal sont celles du team usine. Pour Tech3, qui a remporté deux des trois victoires que compte la marque de Mattighofen en MotoGP, ce n’est pas une situation vraiment appréciée, surtout qu’à présent, les dernières évolutions châssis sont arrivées. Il reste encore un guidon à prendre en 2022 chez les Français, et il va falloir le mériter…

« La prochaine manche MotoGP est Assen, une course très spéciale, qui marque cette année la fin de la première partie de la saison » commente Hervé Poncharal. « Nous aurons ensuite une longue pause estivale, et tout le monde veut partir en vacances avec un résultat positif à son actif. Bien que les résultats du Grand Prix d’Allemagne n’aient pas été ceux que nous attendions pour Tech3 KTM Factory Racing, comme nous avons pu le constater, nous étions beaucoup plus proches des premiers que nous ne l’étions auparavant ».

Hervé Poncharal

Hervé Poncharal annonce clairement l’enjeu

« Assen est un circuit sur lequel nous devrions être assez bons et rapides. Danilo a un sentiment très positif à propos d’Assen et il se sent aussi beaucoup plus à l’aise avec la moto, donc dans l’ensemble je pense que ça pourrait être une bonne façon de terminer la première partie du championnat, qui n’a pas été si facile pour l’équipe Tech3 KTM Factory Racing ».

« Nous savons également que la deuxième place n’est pas encore confirmée et clairement, il sera intéressant de suivre ce qui se passe pendant le Grand Prix des Pays-Bas afin de se rapprocher de la décision finale de qui sera le coéquipier de Rémy Gardner en 2022 ». Le message est clair. Y compris pour Iker Lecuona qui n’est cependant pas cité par Hervé Poncharal dans sa présentation de la neuvième manche de la saison.

Hervé Poncharal



Tous les articles sur les Pilotes : Danilo Petrucci, Iker Lecuona

Tous les articles sur les Teams : Tech3 KTM Factory Racing