Le meeting au Sachsenring ne s’est pas déroulé comme espéré pour les hommes d’Herve Poncharal. En quittant Barcelone après une journée de test succédant au Grand Prix de Catalogne avec l’assurance de pouvoir bénéficier du nouveau châssis KTM, les troupes Tech3 envisageaient l’étape allemande avec avidité. Avec ce matériel, en effet, Miguel Oliveira venait de rafler la mise à Montmélo. L’idée était donc de se rapprocher au plus près de celui qui était dans leur rang il y a encore un an. Par ailleurs, Lecuona et Petrucci devaient convaincre pour s’assurer d’un possible avenir en MotoGP. Mais rien n’a vraiment bien tourné, avec même quelques vives tensions que le patron va devoir calmer…

On aurait sans aucun doute aimé un autre bilan chez Tech3 que ce Grand Prix d’Allemagne synonyme de récolte nulle en termes de points. Par ailleurs, ce n’est certes pas avec une 17e place et un abandon sur chute que Lecuona et Petrucci vont respectivement convaincre de leur utilité au projet KTM et leur de leur potentiel pour poursuivre en MotoGP. Autant de déceptions aux conséquences possibles assez graves qui ne détendaient pas l’atmosphère à l’heure du bilan.

D’ailleurs, Petrucci, déjà très énervé au terme des qualifications, donnait le ton en fustigeant son équipier Lecuona : « je suis vraiment désolé, car nous avons été forts tout le week-end. Nous avons pris un bon départ et dans cette course, il s’agissait de gérer le pneu arrière. Malheureusement, Iker a commencé à me dépasser et à être très agressif. Il a freiné très fort dans un virage et Alex Marquez a suivi son exemple et il a chuté et j’ai chuté avec Marquez. Je n’ai pas de mots, nous n’avons aucun point pour l’équipe. Je suis très en colère, mais surtout très désolé ».

De quoi donner des aigreurs d’estomac à l’Espagnol, et en effet, il en a eu. Mais pas à cause des propos de son équipier… « Lors du Warm Up, nous avons eu beaucoup de mal, car nous avons essayé quelque chose qui n’a pas fonctionné. Pour la course, nous sommes revenus à ce que nous avions avant et je me sentais en confiance. J’étais dans les positions pour marquer des points, mais au milieu de la course, je me suis senti malade. Je ne sais pas si j’ai mangé quelque chose de mauvais hier, mais j’ai eu des problèmes d’estomac et je me sentais mal. C’était difficile de garder le rythme et je n’avais plus d’énergie. Je poussais beaucoup avec les genoux et les coudes, mais j’ai quand même essayé de terminer la course dans une position décente, mais c’était honnêtement très dur. Je tiens à m’excuser auprès de mon équipe, car je sais que nous aurions pu nous battre pour les points. Mais nous reviendrons plus forts à Assen ».

Hervé Poncharal

Hervé Poncharal : “honnêtement, je ne suis pas particulièrement heureux”

Et le patron, qu’en dit-il ? « Ce fut un week-end vraiment difficile pour l’équipe Tech3 KTM Factory Racing ici en Allemagne » reconnait Hervé Poncharal. « Nous avons pris un très bon départ le vendredi avec Danilo qui a montré une grande amélioration et a profité pleinement du nouveau châssis. Les qualifications ont été difficiles car nous n’avons pas été en mesure de faire le temps au tour que nous voulions faire et malheureusement, nous étions à nouveau très loin sur la grille ».

« Danilo a pris un bon départ et nous visions un résultat dans le top 10 ici. Je pense que c’était une possibilité, quand vous voyez ce que Miguel et Brad ont fait. Mais malheureusement, nos deux gars, Danilo et Iker se sont battus ensemble et se sont dépassés presque à chaque virage, perdant du temps et du terrain. A la fin, il y a eu un incident très malheureux, une fois de plus avec Alex Marquez et sa course était terminée avant même d’avoir vraiment commencé ».

« Toute l’attention de l’équipe s’est donc portée sur Iker, qui faisait une assez bonne course, ce qui signifie être dans les points. Mais malheureusement, pour certaines raisons, il ne se sentait pas vraiment bien physiquement. Il était épuisé et il ne pouvait pas empêcher tout le monde à le dépasser, ce qui est dommage. Je pense qu’ici nous avions clairement le package technique de KTM pour nous battre pour une position forte. Nous attendions le Sachsenring avec de grandes ambitions, et nous en sortons avec zéro point ».

« Honnêtement, je ne suis pas particulièrement heureux. C’est juste frustrant pour toute l’équipe et aussi décevant de ne pas rendre à KTM ce qu’ils méritent, en nous soutenant comme ils nous soutiennent et en montrant le grand rythme qu’ils montrent devant avec les deux gars de l’usine. Donc, espérons qu’Assen sera le tournant de la première partie de la saison ».

Danilo Petrucci, Alex Marquez

Hervé Poncharal

MotoGP Allemagne J3 : classement

Crédit classement motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Danilo Petrucci, Iker Lecuona

Tous les articles sur les Teams : Tech3 KTM Factory Racing