Il faut bien le reconnaître, on n’attendait pas Takaaki Nakagami à pareille fête à l’issue des qualifications du Grand Prix des Pays-Bas. Quatrième, le voilà au milieu du duel entre Yamaha et Ducati avec une Honda qui ne peut pas a priori soutenir la comparaison. Mais comme le Japonais dit qu’il n’a rien à perdre et qu’il tentera donc le tout pour le tout, il sera à surveiller de près en entame de course…

Ce n’était certainement pas évident, mais Honda prend tout de même le résultat dans sa poche, ce qui lui permet de ne pas insister sur l’absence aux avant-postes de ses pilotes Repsol. Reste qu’avant la trêve estivale, le Japonais s’offre une occasion unique de se refaire une santé juste avant la trêve estivale : « j’avais un bon feeling sur la moto et le rythme en FP4 avec le mix medium était très bon. Nous savons maintenant avec certitude qu’il n’y a aucun moyen d’utiliser le pneu dur à l’arrière », a commenté Nakagami : « c’est tout simplement trop dur pour moi et il faut trop de temps pour chauffer le pneu. Si les conditions dimanche sont les mêmes que samedi, nous roulerons en médium avant et arrière ».

Nakagami

Nakagami : “je n’ai rien à perdre”

« Je suis confiant pour la course, mais il est clair que les deux pilotes Yamaha Maverick et Fabio ont une longueur d’avance sur nous. Ils sont très cohérents et il devient même difficile de les suivre. Nous voulons prendre un bon départ et je ferai tout mon possible pour obtenir un bon résultat », a déclaré le Japonais de chez LCR. Et il prévient : « je n’ai rien à perdre ». Après un samedi difficile, le pilote de 29 ans est plein de confiance…

Taka Nakagami était le meilleur privé à Assen samedi

MotoGP Assen J2 : qualifications

Crédit classement motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Takaaki Nakagami

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda