Après le premier rendez-vous du MotoGP avec la Région de Syrie, Johann Zarco a dû en passer par le bistouri pour traiter une blessure contractée après son accrochage en course avec Morbidelli. Un fait dont certains voudraient lui faire porter la responsabilité. Mais le Français aura l’occasion de s’expliquer dès jeudi sur le circuit, car son opération a réussi…

Johann Zarco a été opéré avec succès à Modène en début d’après-midi par le professeur Catani pour réduire la micro-fracture du scaphoïde sur son poignet droit, subie lors du Grand Prix d’Autriche.

Rappelons que le pilote français de l’équipe Ducati Avintia a été le protagoniste du terrible accident avec Franco Morbidelli, un accident qui aurait pu avoir des effets catastrophiques également sur Valentino Rossi et Maverick Viñales, effleurés par la Ducati du français et la Yamaha de l’italo-brésilien.

Jeudi sera une journée décisive

Le pilote français a fait insérer une vis et jeudi il tentera d’obtenir le feu vert des médecins sur le circuit. Il sera ensuite entendu par la commission disciplinaire avec Franco Morbidelli. Mais ils ne seront pas les seuls à qui il sera demandé des éclaircissements. Miguel Oliveira et Pol Espargaró ont également été rappelés après avoir eu un désaccord en fin de course, le Portugais étant furieux envers l’Espagnol, estimé coupable de l’avoir jeté hors de la piste. Aleix Espargaró et Danilo Petrucci auront aussi à cœur de raconter leurs différends nés au cours de la Q1 et exprimés par forces gestes et allusions sur les réseaux sociaux…

 



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Avintia Racing