Ce jeudi 12 août 2021, Brad Binder a répondu aux questions des journalistes depuis le circuit du Red Bull Ring, à l’orée du Grand Prix d’Autriche.

Nous sommes allés écouter (via un logiciel de téléconférence) les propos du pilote sud-africain, auteur d’une fantastique remontée la semaine dernière depuis les tréfonds de la grille.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de Johann Zarco sans la moindre mise en forme.


Vous avez livré une superbe performance dimanche dernier, en particulier pour venir empocher la quatrième place sous le drapeau à damier. Vous avez notamment gagné deux positions dans le dernier tour, on imagine que cela vous donne un supplément d’âme pour ce weekend…

« Vous savez, je fais partie des pilotes qui n’ont pas de Grand Prix à domicile, mais l’ambiance ici avec Red Bull et KTM est sans doute la plus proche de celle que je pourrais avoir en Afrique du Sud. La semaine dernière, j’ai rencontré des difficultés dans à peu près toutes les séances. Je ne peux pas dire qu’il y en a eu une où j’étais vraiment proche des avant-postes. »

“L’Autriche ? Probablement l’ambiance la plus proche d’un Grand Prix à domicile pour moi”

 

« J’ai cependant toujours été assez régulier sans pour autant pouvoir aller vraiment plus vite que cela. Lors de la course, j’ai pris un départ correct et j’ai attaqué autant que je le pouvais jusqu’à la fin, et dans les derniers tours je me suis aperçu que je pouvais reprendre Takaaki Nakagami et Johann Zarco. J’ai réussi à les dépasser dans le dernier tour et à décrocher cette quatrième place. »

« Ce fut un très bon résultat pour moi, en particulier en partant depuis la 16e place sur la grille. Mais ce weekend je pense que nous avons une bien meilleure compréhension des choses que la semaine dernière. J’ai trouvé plusieurs secteurs où je suis sûr que nous pouvons progresser. Je pense que nous avons ce qu’il faut pour nous battre pour le podium. Je suis vraiment impatient que débute ce second Grand Prix en Autriche. »

 

 

Cette année, les pilotes KTM se plaignent assez régulièrement du pneu avant. Pouvez-vous nous en dire plus sur les problèmes de pneus que vous rencontrez de votre côté, et ce que vous attendez de la part de la nouvelle allocation de gommes prévue ce weekend par Michelin ?

« Il semble que nous allons avoir à notre disposition un pneu avant plus dur, mais le fait de savoir si cela va nous convenir reste à déterminer. Ce qui est sûr c’est que nous manquons vraiment de soutien sur l’avant, ce qui rend les phases de freinage délicates pour nous, car nous avons souvent tendance à bloquer l’avant. »

« C’est donc difficile pour nous de tirer profit au maximum de l’un des atouts de notre moto, qui réside dans les entrées de virage. Il va donc être intéressant de voir si nous parvenons à faire fonctionner ce pneu plus dur, car c’est vrai que par le passé le fait d’avoir un pneu plus dur nous a plutôt réussi. J’espère vraiment que cela va mieux marcher, car nous avons rencontré énormément de problèmes avec la version plus tendre de ce pneu avant. »

“Nous manquons vraiment de soutien sur l’avant de la moto”



Tous les articles sur les Pilotes : Brad Binder

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP