En ce vendredi 13 août 2021, Valentino Rossi a répondu aux questions des journalistes depuis le circuit du Red Bull Ring, au terme de la première journée du Grand Prix d’Autriche.

Nous sommes allés écouter (via un logiciel de téléconférence) les propos du pilote italien qui entame sa dernière demi-saison en MotoGP.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de Valentino Rossi sans la moindre mise en forme.


Valentino Rossi : « en FP1, ce n’était pas trop mal parce que la piste avait une bonne adhérence et les conditions étaient déjà bonnes, donc nous avons pu un peu travailler pour le rythme de course. Et le feeling était plutôt bon car j’ai déjà été beaucoup plus rapide, comparé à la semaine dernière. Tout le monde est toujours très fort dès la première FP1 lors d’une deuxième course, mais quoi qu’il en soit je n’étais pas très loin, que ce soit au classement ou avec mon rythme qui était plutôt bon. L’après-midi, en FP2, les conditions étaient très particulières car il pleuvait beaucoup mais en même temps il faisait toujours très chaud. Donc après 20 minutes, les trajectoires étaient déjà sèches. La performance, le feeling avec la moto, sur la piste complètement mouillée, étaient plutôt bons, mais ensuite, avec les conditions mixtes, nous avons beaucoup souffert car ce n’est pas facile puisque c’est comme si nous n’utilisons pas bien notre pneu arrière et nous perdons beaucoup à l’accélération. Pour dimanche, nous espérons donc fortement que la course sera complètement mouillée, soit complètement sèche. »

Les retours ponctuels de Dani Pedrosa et Cal Crutchlow pourraient-ils vous inciter à rouler à nouveau sur une MotoGP l’année prochaine, que ce soit lors d’un test ou d’une wild card ?
« Ce que j’ai appris durant ma carrière, c’est qu’il est mieux de dire ” ne jamais dire jamais ! “. Pour le moment, je ne pense pas, car comparé à Dani et à Cal mon problème est que je suis plus vieux (rires). Mais pourquoi pas ? Quoi qu’il en soit, je pense que piloter une MotoGP va me manquer, donc il y aura peut-être une chance d’en essayer. Bien sûr, c’est quelque chose qui me manquera profondément, donc pourquoi pas ? Mais pour le moment, nous n’avons aucun programme. »

Sur quel circuit préféreriez-vous faire une wild card ?
« Pour moi, une chose est d’essayer une MotoGP lors d’un test ou lors d’une journée privée, une autre est de faire une course comme Dani ou Cal, car faire un week-end de course difficile. Mais si c’était le cas, je préférerais un bon circuit pour moi, comme Mugello, Misano, Barcelone ou Assen. »

Classement FP1/FP2 du Grand Prix MotoGP d’Autriche sur le Red Bull Ring: 

Crédit classement: MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team