Il va falloir s’en convaincre : avec Marverick Viñales, c’est tout bon ou tout mauvais. Parfois l’équipe est fabuleuse et la moto parfaite mais il arrive aussi que rien ne tourne rond au point de tout remettre en question. C’est la marque de fabrique de l’Espagnol dont la notion de régularité lui échappe, et parfois d’un jour à l’autre dans un meeting. Une nouvelle démonstration de ces hauts et ces bas a été faite lors de ce Grand Prix de Barcelone…

A Misano 1, il a fustigé son pneumaticien après une course décevante, le week-end suivant il s’est réconcilié tout le monde en gagnant Misano 2 et une semaine après le voilà aigri à l’arrivée du Grand Prix de Barcelone. Ainsi se déroule le championnat de Maverick Viñales qui semble en pincer pour les montagnes russes…

Mais lorsque l’on écoute le déroulé de sa course catalane, on se rend compte que le Top Gun était comme résigné dès le départ…  Sur Sky Sport MotoGP, il s’exprime ainsi : « au départ, j’ai été arrêté. J’avais toutes les Ducati autour, donc un désastre. Il m’a fallu quinze tours pour dépasser Aleix Espargaró et Cal Crutchlow, une catastrophe, je les ai doublés au virage 5 à l’extérieur, le seul endroit où je pouvais doubler. C’est un peu ridicule… ».

« Je dois partir devant »

Maverick explique quelle est la solution pour éviter les problèmes qu’il a rencontré en Catalogne : « je dois commencer en premier, donc nous devons le faire. Tout le week-end, j’ai été plus fort qu’Aleix et Cal, mais il était impossible de les dépasser dans les premiers tours. J’ai essayé d’obtenir le maximum de points. Il est nécessaire de passer premier ou deuxième dans les qualifications. Ma course était déjà perdue en partant cinquième avec toutes les Ducati aux alentours. Dommage, nous avons fait l’erreur de configuration en qualifications ».

Le pilote Yamaha Monster Energy souligne le problème moteur habituel de sa M1 : « pour moi, c’est difficile de doubler, cela a gâché ma course. Finalement j’ai eu un bon rythme, mais c’est compliqué si on ne peut pas dépasser. Quand je suis troisième, quatrième et cinquième, j’ai des problèmes. Nous devons essayer de nous améliorer et partir de devant ». Maverick Viñales est à présent troisième du championnat, à 18 points de son futur équipier Fabio Quartararo.

MotoGP Barcelone J3 : classement



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP