Article actualisé jusqu’à la fin de la course

Cette saison ne révèle pas seulement de nouveaux vainqueurs mais aussi des polemen inédits. Ainsi est-ce le cas de Franco Morbidelli qui, après avoir ouvert son compteur de victoires à Misano 1 s’est offert à Barcelone sa première position de pointe. Jamais un Italien n’avait dominé de qualifications en catégorie reine depuis le Grand Prix du Japon 2018.

Morbidelli suit Pol Espargaró qui a aussi décroché sa première pole position cette année. La dernière fois que deux pilotes avaient ainsi innové remonte à 2017 avec Johann Zarco et Maverick Viñales. Cependant attention, sous l’ère MotoGP, seulement deux pilotes ont gagné en ayant décroché la pole à Montmeló : Valentino Rossi (2006) et Jorge Lorenzo (2010 / 2018).

Franco Morbidelli arrivera-t-il à vaincre ce signe indien. Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui relate les faits jusque-là connus.

Catalunya-Barcelona MotoGP™

2019

2020

FP1

1’40.692 Marc Marquez (Voir ici)

1’40.431 Fabio Quartararo (Voir ici)
FP2

1’40.079 Fabio Quartararo (Voir ici)

1’39.789 Franco Morbidelli (Voir ici)
FP3

1’39.547 Alex Rins (Voir ici)

 1’39.418 Fabio Quartararo (Voir ici)
FP4

1’40.235 Fabio Quartararo (Voir ici)

1’40.315 Maverick Vinales (Voir ici)
Q1

1’39.727 Franco Morbidelli (Voir ici)

1’39.399 Jack Miller (Voir ici)
Q2

1’39.484 Fabio Quartararo (Voir ici)

1’38.798 Franco Morbidelli (Voir ici)
Warm Up

1’39.918 Fabio Quartararo (Voir ici)

1’40.139 Fabio Quartararo (Voir ici)
Course

Marquez, Quartararo, Petrucci (Voir ici)

Quartararo, Mir, Rins
Record

1’38.680 Jorge Lorenzo 2018

Fabio Quartararo, classé deuxième de cette Q2, a signé un total de 20 premières lignes. Le Niçois a déjà inscrit neuf podiums, dont deux victoires en s’élançant à ce niveau.

Valentino Rossi, pilote à avoir le plus brillé sur cette piste, occupera la troisième position sur la grille. Il faut remonter au Grand Prix de Grande-Bretagne 2019 pour le voir figurer en première ligne. ‘Il Dottore’ s’apprête par ailleurs à disputer son 350e départ en catégorie reine.

Le transalpin n’avait en revanche plus atteint le Top 3 des qualifications à Montmeló depuis 2009 et cette année-là, il s’était imposé. C’est la deuxième fois cette année que Yamaha hisse trois de ses représentants en première ligne, après le Grand Prix de Saint-Marin et de la Riviera de Rimini.

Johann Zarco s’est qualifié en sixième position. C’est son meilleur résultat en qualifications depuis ce troisième chrono enregistré en Styrie lieu où il avait été contraint de partir de la pitlane. Jamais le Français n’avait aussi bien roulé un samedi après-midi à Montmeló, ou du moins en catégorie reine.

Joan Mir tentera de ravir un troisième podium consécutif, ce qui serait une grande première pour Suzuki depuis 2018 (quatre d’affilée, de Motegi à Valence).

Enfin, Andrea Dovizioso, actuel leader au Championnat du Monde, sera 17e sur la grille : la seule fois où l’Italien avait fait pire en MotoGP, c’était à Brno cette année (18e).

Les pilotes auront 24 tours à effectuer.

Les fauves sont lâchés et c’est Morbidelli qui sort en tête au sortir du 1e virage devant Miller et Quartararo. Rossi passe le Français.

Accrochage entre Zarco et Dovizioso, Rossi prend le meilleur sur Miller, le Doctor est 2e. Miller fait un écart ce qui profite Quartararo, Vinales est 14e.

Top5 après 1 tour: Morbidelli, Rossi, Quartararo, Miller et Mir.

La chute de Zarco et Dovizioso est dûe à Petrucci qui s’est loupé et qui est venu s’appuyer sur le Français.

Quartararo est en train de faire l’effort pour revenir sur Rossi, il sera dans sa selle sous peu. Le meilleur des pilotes KTM est Pol Espargaro, il est 6e, Binder pointe au 11e rang.

Fabio passe Rossi après 5 tours, il n’a pas perdu de temps tel que ce fut le cas derrière le pilote KTM la semaine passée  à Misano.

Contre-attaque de Rins qui s’était fait passer par Pol Espargaro, il parvient à reprendre la 6e position.

Quartararo revient à 2 dixièmes de son coéquipier, il va porter une attaque d’ici peu..Il passe et s’empare de la tête des opérations.

Morbidelli, Rossi, Miller, Mir, Rins, Petrucci, Pol Espargaro, Binder et Bagnaia ferment la marche du top10

Vinales n’y arrive pas, il est 15e.

Rossi commence à décrocher les deux pilotes Petronas, Morbidelli reste au contact de Fabio et lui met ainsi la pression. Derrière, Petrucci passe Pol Espargaro pour le gain cela 7e place.

Grosse boulette de Morbidelli qui manque de sur mettre, Rossi reprend la 2e position.

Chute de Pol Espargaro dans le virage 1, Binder reprend ainsi la 8e position.

Chute de Rossi dans le virage 2

Mir est parvient à se passer Miller, il est maintenant 3e, il a profité d’une erreur du pilote Pramac. Il fond progressivement sur Morbidelli en vue de la 2e position.

Le top 10 est le suivant à 7 tours du but: Quartararo, Morbidelli, Mir, Miller, Rins, Bagnaia, Petrucci, Nakagami, Binder et Vinales.

Chute d’ Oliveira dans le virage 2.

Rins est très rapide en piste et se fait pressant derrière Miller, il l’attaque et le passe, il occupe le 4e rang.

9 dixièmes séparent Rins de Mir, il peut en 3 tours revenir sur son coéquipier et s’emparer de la 3e marche du podium, il doit faire l’effort pour ça. Mir revient aussi dans la roue de Morbidelli qu’il sent à sa portée.

C’est chose faite, Mir porte un gros freinage sur Morbidelli et le dépasse.

Il est 2e. Rins attaque Morbidelli, il est 3e.

Le top5 est le suivant à 1 tour du but: Quartararo, Mir, Rins, Morbidelli, Miller et Bagnaia. 

Victoire de Quartararo devant Mir et Rins.

Classement du Grand Prix de Catalogne MotoGP à Barcelone :

 

Crédit classement : MotoGP.com

 



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team