Actuellement, les MotoGP font leur rentrée sur un tracé de Sepang qui est soit écrasé par la chaleur, soit copieusement arrosé par une averse tropicale, ces deux conditions pouvant invariablement se succéder en une journée. Une gageure pour les pilotes qui portent une combinaison en cuir avec un système airbag dedans sans oublier le casque. Mais si on ne pourra rien faire pour la pluie, peut-être que, bientôt, on ne sera pas condamné à souffrir totalement de la chaleur en faisant un Grand Prix de Malaisie. Car il pourrait un jour surgir dans la nuit…

Jusqu’à présent, seul le rendez-vous du Qatar a la spécificité de se dérouler sous la lumière des projecteurs. Une originalité qui pourrait être aussi celle de la Malaisie. Sepang songe en effet à une course sous lumière artificielle Une ambition confirmée par Razlan Razali, PDG du circuit malaisien : « nous avons commencé à parler de cette possibilité avec Franco Uncini et Dorna, mais nous n’en sommes qu’au stade préliminaire. L’idée est de fonctionner la nuit en 2021, mais nous devrons d’abord tester et comprendre si notre système d’éclairage est adéquat. »

En fait, la piste a déjà eu son baptême du feu sous les projecteurs lors de la dernière course d’Endurance qui était les 8 Heures de Sepang. Les pilotes ont couru sous la lumière artificielle à cette occasion. Franco Morbidelli, qui a participé à cette course, a commenté : « ce fut une expérience intéressante. Il y a moins de lumière qu’à Losail et avoir les lumières sur la moto est quelque chose de différent, il m’a fallu quelques tours pour être rapide. » A suivre…

 

 


Tous les articles sur les Pilotes : Franco Morbidelli

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team