Le ciel semble s’éclaircir pour un Andrea Iannone qui a cependant encore du chemin à faire avant de retrouver un horizon dégagé. Mais tout de même, dans son affaire de contrôle antidopage positif, il voit l’une des parties de la procédure qui lui vaut d’aller en appel d’une condamnation à une suspension de 18 mois, se retirer. Il s’agit carrément de l’agence antidopage. Le signe que le verdict rendu en première instance n’est pas conforme dans l’esprit. Explication.

Lorsque le verdict de la procédure pour dopage dont fait l’objet Andrea Iannone est tombé, personne n’a vraiment compris comment on avait pu en arriver là. En effet, le pilote Aprilia se voyait suspendu 18 mois, soit jusqu’en juin 2021, parce qu’un produit avait été trouvé dans son organisme à la suite d’un contrôle, certes, mais dont l’origine avait été reconnu comme provenant d’un aliment consommé. Et non la conséquence d’une prise volontaire par l’athlète dans le but d’améliorer ses performances.

Prochain rendez-vous, le 15 mai

Joe le Maniac se retrouve ainsi coupable mais pas responsable… De quoi interjeter appel devant le Tribunal arbitral des Sports, où toutes les parties doivent se retrouver. Enfin, ce n’est plus le cas. La Wada (World Anti-Doping Agency), soit l’agence antidopage, se retire de la procédure. Selon la Corriere dello Sport, ce revirement est à interpréter comme la volonté de se désolidariser de la condamnation qui fait l’objet de l’appel.

La prochaine étape est pour le 15 mai prochain, jour où la défense de Iannone interjettera appel contre la seule accusation restante, menée par le Président de la Fédération motocycliste tchèque, le virulent Jan Stovicek. Il sera représenté par son compatriote Jiri Janak. Ils auront 20 jours pour donner réponse. Puis ce sera l’épilogue de cette étrange affaire qui aura eu le mérite de changer Andrea Iannone. Ce dernier donne depuis une autre image de lui-même et a même convaincu Jorge Lorenzo de son innocence dans un échange direct…



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Iannone

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini