Évidemment, après l’annonce du forfait de Marc Márquez au Grand Prix de la République Tchèque qui se déroulera ce week-end sur l’Automotodrome de Brno, nombreux sont ceux qui pensent que Fabio Quartararo a de fortes chances de prolonger son impressionnant début de saison, constitué uniquement de pole positions et de victoires…

Nous ne jugerons pas des probabilités que cela se produise (nombreux sont ses adversaires qui espèrent profiter du tracé tchèque pour faire rentrer le diable dans sa boîte), ni même du fait que cette absence du champion en titre n’arrange pas forcément le pilote français, qui est en ce moment dans une bonne forme et prêt à affronter l’acrobate espagnol, mais envisagerons seulement les conséquences d’une telle hypothèse.

Tout d’abord, si El Diablo remporte la course à Brno alors que la dernière victoire de Yamaha y remonte déjà à 2015 avec Jorge Lorenzo, il sera le premier pilote d’Iwata à gagner les trois courses d’ouverture de la saison en catégorie reine depuis un certain Kenny Roberts en 1980 !

Excusez du peu, car même Valentino Rossi, l’icône récente de la firme aux trois diapasons, au plus fort de sa domination, n’a pas réussi à égaler sur ce point celui que l’on surnommait “le nain jaune”…

Ensuite, une troisième victoire consécutive engendrerait un total de 75 points pour le pilote indépendant Petronas, alors qu’il resterait 11 épreuves à courir. Envisageons donc le cas très théorique où Marc Márquez reviendrait au Red Bull Ring et gagnerait toutes les courses, il marquerait alors 275 points, contre un total de 295 à Fabio Quartararo si ce denier finissait toujours deuxième à partir de l’Autriche…

En compétition, rien n’est jamais écrit d’avance, mais la tâche semble d’ores et déjà très difficile pour le pilote Honda, même s’il a inscrit un total hallucinant de 420 points l’année dernière et enchaîné 10 victoire consécutives en 2014 !

Loin de toutes ces considérations, les passionnés attendent simplement avec impatience le retour du “monstre Márquez” et le choc des titans qui devrait en résulter.

Fabio Quartararo, lui, sait qu’il devra avant tout marquer de gros points en République Tchèque, avant d’aborder pour deux courses consécutives un circuit réputé beaucoup plus difficile pour les Yamaha, le Red Bull Ring.

N’oublions pas non plus que le jeune Niçois est actuellement le seul pilote Yamaha qui n’a pas connu de problème moteur, donc absolument rien n’est encore joué. Et c’est tant mieux !

Fabio Quartararo : « Cette semaine à la maison a été bonne pour réfléchir et profiter des deux premiers GP de la saison. Brno est un circuit que j’aime beaucoup. Nous savons depuis l’année dernière que nous pouvons y être rapides et que nous y sommes performants, même si ce n’est pas le meilleur endroit pour notre moto. Il y a beaucoup de beaux virages qui composent le circuit, mais le dernier est l’un des meilleurs. Il faut y passer avec beaucoup de vitesse en virage mais aussi prendre un trajectoire parfaite pour préparer la ligne droite. C’est génial de s’y rendre après avoir remporté deux victoires, et nous allons nous battre pour le podium ce weekend. Nos attentes sont grandes et j’ai hâte ! »



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team