A l’image de Marc Márquez en course l’année dernière,  Fabio Quartararo  a dû aujourd’hui se contenter de la deuxième place sur la grille de départ du Grand Prix de la République tchèque.

Le pilote français a bien entendu été convié à la conférence de presse post-qualification qui a réuni également Johann Zarco, Franco Morbidelli, Joe Roberts et Raúl Fernández.

Comme à notre habitude, nous reportons ici l’intégralité des propos de Fabio Quartararo, sans la moindre mise en forme.


Fabio, vous avez chuté mais il est important de partir en première ligne demain…

Fabio Quartararo : « Oui, c’est très important. Au final, l’objectif principal était d’être en première ligne. Honnêtement, le premier pneu était plutôt bon, mais quand vous ratez le premier tour avec lui, vous ne faites pas exactement le même chrono lors du deuxième. J’ai donc fait de mon mieux pendant le deuxième tour, mais ce n’était pas assez et j’ai un peu trop attaqué. J’ai pris des bosses au virage #13 et cela a donné une petite chute. Mais c’est super car nous avons beaucoup progressé sur le rythme en FP4, et nous sentons exactement où se situe la limite. OK, j’ai un peu trop attaqué au freinage en qualification, mais c’est très bien de savoir que nous savons où se situent les limites dans le rythme de course. Donc nous verrons demain après le passage des Moto2, mais je suis content du travail fait aujourd’hui. »

Êtes-vous surpris du rythme des Yamaha, ici à Brno ?

« A part Johann qui a été très rapide, je m’attendais à ce que Jack et Andrea soient un peu plus rapides. Je ne sais pas pourquoi, il semble qu’ils peinent quand il n’y a pas d’adhérence, mais normalement c’est leur point fort grâce à la puissance de leurs moteurs. Mais nous savons que la Yamaha fonctionne bien sur toutes les pistes. Sur un tour, on sait que la moto marche très bien. Ici les conditions de piste sont très difficiles, avec l’asphalte et les bosses, donc on sait que si on rate notre premier tour avec le pneu, le deuxième sera au moins deux ou trois dixièmes plus lent. Je suis donc très heureux d’être en première ligne aujourd’hui et nous savons que nous avons le rythme pour nous battre pour la victoire demain. Je suis donc très heureux d’être à cette place. »

Il semble que Maverick Viñales et Andrea Dovizioso, vos deux plus proches adversaires au championnat, ont connu aujourd’hui des problèmes avec le nouveau pneu arrière Michelin. Comment voyez-vous la course demain ?

« Honnêtement, il est trop tôt pour penser au championnat. Nous avons seulement fait deux courses, donc mon objectif principal pour celle-ci est de faire de mon mieux. Nous avons eu un rythme fantastique en FP4, alors que que nous peinions depuis la première séance : le temps sur un tour était bon, mais le rythme n’était pas là. Donc nous avons fait un grand pas en avant en FP4 et je pense que je dois seulement m’occuper de moi. S’ils peinent, cela nous arrivera, donc on retirer les bénéfices de ça et essayer de faire la meilleure course que nous pouvons. Je pense que nous pouvons nous battre en tête, mais nous verrons. J’ai un bon feeling avec la moto et nous essaierons de prendre beaucoup de points pour les ramener à la maison. »

Classement Q2 du Grand Prix de la République Tchèque MotoGP :

Classement Q1 du Grand Prix de la République Tchèque MotoGP :

Crédit photo et classements : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team