Les lampions de la saison 2019 sont encore tièdes que, déjà, les premières lumières de la campagne 2020 s’allument. C’est la magie d’une intersaison qui commence seulement deux jours après le dernier Grand Prix de l’année, et sur le même tracé Ricardo Tormo. Du coup, dans les commentaires des pilotes, on mélange dans le présent à la fois le passé et l’avenir. Cal Crutchlow l’a fait dans un clan Honda qui a connu une période agitée…

Chez Honda, les choses sont maintenant en place et le travail en vue de 2020 a commencé. On a choisi d’assumer au HRC la présence de deux frères dans le même box. Marc Márquez sera ainsi confronté à Álex Márquez et vice-versa. L’épilogue d’un feuilleton où les acteurs étaient aussi Johann Zarco et Cal Crutchlow. Enfin, selon l’Anglais, il y avait surtout un figurant parmi eux. Et voici lequel…

« D’après ce que je sais, Zarco n’a jamais été dans la course pour cette Honda » annonce-t-il sur GPone. « Johann n’a eu qu’à remplacer Nakagami au cours de ces semaines et a fait du bon travail. C’est un grand pilote, un champion du monde, mais c’était son travail. »

Il poursuit : « Álex est champion du monde et le placer sur cette moto a beaucoup de sens, car il aurait été logique de me placer aussi sur elle. Je ne suis pas déçu car avoir Marc comme coéquipier aurait été compliqué. Je suis sûr que j’aurais fait du bon travail dans l’équipe officielle mais je suis heureux de rester avec mon team. Lucio Cecchinello fait un travail incroyable et avoir la chance de gagner avec cette équipe, qui a des ressources différentes de celle officielle, est très sympa.».

L’Anglais rentre donc dans le rang et, à l’écouter, il fait comme allégeance à la famille régnante Márquez. Dans son bilan de ses essais du mardi, il en rajoute même ainsi : « la Honda n’est pas une moto faite sur mesure pour moi. Si on faisait tout comme on le demande, ce serait parfait, mais uniquement pour moi. C’est Honda qui décide quoi faire et ne pas faire, quel châssis utiliser ou pas. Ma façon de faire est de suivre les idées de Marc, car sinon, je prendrais une direction qui ne me conduirait guère à m’améliorer. » La leçon Lorenzo aurait-elle porté ?



Tous les articles sur les Pilotes : Cal Crutchlow, Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda