Chez Ducati l’échiquier a bougé avec un pion australien qui a été poussé du team Pramac vers l’équipe d’usine. Une place s’ouvre donc dans l’équipe satellite de Borgo Panigale en MotoGP tandis que l’attention peut maintenant entièrement se porter sur le trône sur lequel est actuellement assis un Andrea Dovizioso qui doit faire des concessions salariales à son employeur. Qui des deux a la main sur l’autre ? En s’assurant les services de Jack Miller, le constructeur pense avoir pris un avantage. Mais il aurait aussi une autre carte à jouer…

Chez Ducati, la partie s’annonce serrée avec Andrea Dovizioso, son triple vice-champion du monde. Les parties et les observateurs s’accordent sur le fait que la pierre d’achoppement pour un renouvellement du bail est une question économique. D’un côté, la marque fait valoir que la crise arrive et qu’il va falloir tailler dans le budget. De l’autre, le pilote refuse d’être payé au rabais, surtout depuis le mauvais souvenir du passage de Jorge Lorenzo

Jack Miller est officiellement dans la place, poussant Danilo Petrucci vers un autre destin. Quelle sont les options des parties en présence ? Andrea Dovizioso pourrait choisir la retraite ou tenter le coup chez KTM avec un bon salaire Red Bull. Mais Ducati a aussi son joker. Et il s’appelle Andrea Iannone ! Carlo Pernat explique ainsi : « l’amour entre Ducati et Iannone n’a jamais cessé. Son retour est une possibilité qui existe, mais il faudra d’abord attendre la décision du TAS, qui devrait arriver début juillet ».

“Avec Ducati il aurait une moto gagnante”

Le chroniqueur, mais aussi manager de pilotes italien fait ici allusion à la procédure d’appel de la condamnation d’Andrea Iannone à 18 mois de suspension pour cause de dopage. Cela étant dit, il poursuit : « il est également vrai qu’Aprilia a défendu Andrea jusqu’au bout et qu’il est fidèle, donc il pourrait décider de rester. Mais il est également vrai qu’avec Ducati, il aurait une moto gagnante. Ducati connaît bien Iannone, pour le meilleur et pour le pire, et pourrait être le choix numéro un de Dall’Igna s’ils perdent Dovizioso. Andrea Iannone a peut-être pris les mauvaises décisions mais n’a jamais perdu son talent. Et à mon avis, avec la bonne moto, il pourrait se battre pour le titre de champion du monde ». On rappellera que Carlo Penat a aussi été manager d’Andrea Iannone.



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Iannone

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team