En 2019, Aleix Espargaró a sérieusement envisagé d’arrêter le MotoGP, suite au manque de performance de son Aprilia RS-GP.

Aleix Espargaró : « Vous savez, c’est difficile de vous rendre aux courses en pensant que vous allez devoir vous battre pour être dans le top 15 et pas plus. A chaque course, vous donnez votre meilleur et vous sentez que vous pilotez bien, vous travaillez à votre niveau maximal et il est impossible de finir dans le top 10. Je ne parle pas de gagner des courses mais au moins de finir dans le top 10 ou dans le top 6 comme nous le faisons cette année. C’était donc très frustrant et à chaque fois que je rentrais chez moi je ne pouvais pas me déconnecter : j’étais en colère et je n’appréciais pas la vie. Oui, j’adore le MotoGP et c’est ma passion depuis que je suis né, mais je pense que la vie est trop courte pour ne pas être heureuse et ne pas apprécier ce que vous faites. Je pense que je peux faire beaucoup d’autres choses à part piloter une MotoGP, donc oui, j’ai pensé à peut-être changer de vie. Puis, avec l’arrivée de Massimo (Rivola) les choses ont commencé à changer un peu chez Aprilia. Son travail était de changer les choses et il m’a convaincu et le projet a commencé à progresser un peu. Je pense que j’ai pris la bonne décision grâce à lui, sont en train d’arriver. L’équipe et le projet progressent énormément, nous travaillons vraiment très dur et les résultats sont là : la nouvelle moto est beaucoup plus compétitive. OK, nous ne nous battons pas pour la victoire mais nous en sommes plus proches que jamais. Quand vous vous rendez aux courses et que vous savez que vous pouvez vous battre pour le top 6, la mentalité et l’approche sont une histoire complètement différente. Maintenant, j’apprécie la vie et j’espère que nous pourrons porter ce projet au prochain niveau que nous méritons. »

Aujourd’hui, malgré un problème résurgent à l’avant-bras lors du weekend au Mugello, l’homme qui est né à quelques centaines de mètres du circuit de Catalunya – Barcelona se présente à son Grand Prix à domicile dans un tout autre état d’esprit,

Aleix Espargaró : « Mon circuit d’origine est toujours une épreuve spéciale. C’est là que ma passion pour le motocyclisme est née. En plus de cela, je pense que c’est un circuit extrêmement fascinant et je suis impatient de l’aborder avec la RS-GP 2021. J’avais quelques inquiétudes concernant mon bras après ce qui s’est passé vendredi et samedi au Mugello, mais ensuite, en course, je n’ai eu aucun problème, donc c’est réconfortant. Nous sommes constamment dans le groupe des meilleurs, alors j’espère que nous serons en mesure de faire un nouveau pas en avant ici. »

Cette année, son plus mauvais résultats hors-abandon est une 10e place au Qatar, son meilleur une 6e au Portugal. Classé au Mugello, il figure à la 7e position au championnat, menant le peloton derrière le leader échappé et le deuxième groupe.

 



Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini