C’est la surprise dans le paddock à Barcelone et avant même que le Grand Prix de Catalogne ne commence. Dans le box Yamaha, un changement majeur est signalé du côté de Maverick Viñales qui change de chef mécanicien. Esteban Garcia n’est donc plus impliqué aux côtés d’un pilote qui l’avait pourtant réclamé à cor et à cri pour remplacer un Ramon Forcada chargé de tous ses malheurs et de son insuccès. La série ne s’est pas vraiment améliorée avec son nouveau complice avec qui il prend maintenant ses distances. Galbusera reprendra donc du service…

Chez Yamaha, comment réagit-on à ce qui ressemble tout de même à un caprice ? On notera d’abord que la crise couvait depuis déjà le Grand Prix d’Italie. Silvano Galbusera avait déjà erré dans le garage de Viñales au Mugello, discutant longuement avec Esteban Garcia. Preuve que la décision était déjà prise depuis plusieurs jours.

Selon le communiqué publié par le constructeur Iwata, « Esteban García et l’équipe Monster Energy Yamaha MotoGP ont convenu de mettre fin à leur relation de travail avec effet immédiat ». A sa place on retrouvera donc Silvano Galbusera, qui assistait Valentino Rossi depuis 2013, succédant ainsi à Jeremy Burgess. Il est resté à la tête du box n°46 jusqu’à la fin de la saison MotoGP 2019, lorsque Valentino a décidé de rajeunir son équipe technique et de signer l’Espagnol David Munoz, qui travaillait à l’époque en Moto2 avec le SKY Racing VR46.

Viñales va devoir se passer d'un élément essentiel.

Yamaha : “une décision mutuelle” 

Massimo Meregalli, team manager de l’équipe Yamaha, a ainsi fait l’annonce officielle : « Esteban a rejoint notre équipe en 2019. Lui et Maverick avaient déjà travaillé ensemble en 2013 et cette année-là, ils avaient remporté le championnat du monde Moto3. Nous sommes très reconnaissants d’Esteban pour son dévouement et sa passion pendant notre temps ensemble, qui ont permis à Maverick de monter sur onze podiums, dont quatre victoires, trois deuxièmes places et quatre troisièmes places. Dire “au revoir” à l’un des membres de l’équipage est toujours une occasion triste, mais c’était une décision mutuelle basée sur ce qui est le mieux pour les deux parties. Nous souhaitons à Esteban tout le meilleur pour l’avenir ».

Une « décision mutuelle basée sur ce qui est le mieux pour les deux parties » donc. Maverick Viñales ne semble décidément pas facile à vivre.



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP