Brad Binder n’est pas le mieux classé des KTM sur la grille de départ du Grand Prix de catalogne. Il a laissé le soin à son équipier Oliveira de s’acquitter de cette belle tâche. Cependant, le Sud-Africain a autant convaincu le Portugais sur le fait qu’il faudrait compter sur les deux RC16 officielles dans cette septième manche de la saison MotoGP. Le vainqueur de Brno 2020 explique sa journée du samedi, qui aurait pu mal tourner en Q2 dans un virage 10 négocié avec un certain Johann Zarco…

Brad Binder a terminé huitième des qualifications MotoGP sur le Circuit de Catalunya à Montmelo, à un peu moins d’une demi-seconde du poleman Fabio Quartararo sur sa Yamaha. Pas mal, mais l’ancien Champion du Monde de Moto3 regrette des circonstances défavorables qui ne lui ont pas permis de faire mieux : « malheureusement, les drapeaux jaunes ont été affichés lorsque j’ai réalisé mon meilleur tour », a déclaré le pilote KTM. « Je n’ai pas fait un tour parfait, mais la position de départ 8 n’est pas si mal »

Le Sud-Africain a aussi affronté Johann Zarco à l’entrée du virage 10… « Si j’avais été sur mon meilleur tour, j’aurais été plus ennuyé », a déclaré Binder. « Mais je ne me serais pas amélioré de toute façon. Heureusement, je l’ai vu venir et j’ai redressé la moto, sinon ça aurait pu mal tourner. La manœuvre en elle-même était très nette » évalue-t-il.

Brad Binder Catalogne

Brad Binder espère en un plan anti-Quartararo

Binder est convaincu qu’il aura le rythme pour le top 5 en course.  Son coéquipier Miguel Oliveira le confirme avec la quatrième position au départ. Il n’y a qu’une incertitude sur le bon choix de pneu arrière, qui sera décisif pour accomplir, avec des temps rapides et constants, la distance à parcourir. « Beaucoup dépendra du temps, de la température et des conditions », explique Binder qui parle aussi de l’autre Français en haut sur la grille de départ : « s’il a confiance, il peut réaliser de très bons chronos. Je suppose qu’il sera fort dimanche. Il serait important que quelqu’un l’arrête au début, qu’il ne puisse pas partir tout de suite. C’est la seule façon de rendre les choses un peu plus difficiles pour la Yamaha ». Miller et Zarco savent quoi faire avec leur Ducati.

Brad Binder (Red Bull KTM)

MotoGP Catalogne Barcelone J2 : qualifications

Qualification Catalogne MGP

Crédit classement motogp.com

 



Tous les articles sur les Pilotes : Brad Binder

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP