Hervé Poncharal est passé par des émotions fortes dans ce Grand Prix de Catalogne. Il y a d’abord eu la crainte, avec ses teigneux du Moto3, dont un Sasaki pris dans une chute collective dont il est finalement sorti, certes, choqué, mais indemne. Lors de la même course, il a connu la joie avec le podium, le premier, de son autre pilote, le pétillant Deniz Oncu. Puis il y a eu le MotoGP avec la belle victoire d’une KTM menée par son ancien pensionnaire Miguel Oliveira. Un bonheur gâché par le double abandon de ses pilotes, dont un n’avait qu’à ramener les bons points de la neuvième place…

Le patron du team Tech3 raconte ainsi son dimanche sur le tracé de Montmelo : « c’est un résultat très décevant pour l’équipe Tech3 KTM Factory Racing » avoue le Français. « Nous avions un sentiment relativement bon avant le début de la course, mais malheureusement, Danilo a quitté la course tôt en chutant. La bonne nouvelle est qu’il va très bien. Par conséquent, tout l’intérêt de l’équipe s’est concentré sur Iker, qui a fait une course brillante jusqu’à ce qu’il chute à son tour. Je pense qu’il gardait Morbidelli en respect, qui ne gagnait pas de terrain sur lui. Nous ne faisions que compter les tours et prier pour qu’il ramène la moto en neuvième position, ce qui aurait été un excellent résultat pour nous et bien sûr pour KTM ».

« Malheureusement, il a aussi chuté, ce qui est une grande déception. Ce n’est pas la bonne façon de faire. Nous pouvons voir que Miguel et Brad sont définitivement en train de tourner leur chance d’une bien meilleure manière qu’au début du championnat. Nous étions là, nous étions proches. Un top 9 aurait été une belle récompense pour la fin du week-end, mais personne n’a terminé la course, ce qui est dommage. Je ne peux pas dire que je suis heureux, mais malheureusement, cela fait partie de la course »

Tech3 Catalogne

Poncharal : « c’est bien de voir KTM là où ils sont, nous ne faisons pas ce que nous devrions faire »

« Avant de terminer, je voudrais transmettre mes plus chaleureuses félicitations à KTM, à tout le groupe qui travaille si dur et bien sûr à Miguel, qui a fait une course brillante et une démonstration de son talent. Je pense que Brad a également fait une belle course. C’est bien de voir KTM là où ils sont et nous aimerions et nous devrions être aussi proches d’eux. Donc, nous ne faisons pas ce que nous devrions faire ».

Hervé Poncharal  termine : « avec un peu de chance, nous pourrons faire tourner la roue lors de la prochaine manche, mais pour le moment, nous quittons juste la Catalogne avec un sentiment de tristesse. La bonne nouvelle est qu’il y a un test demain, lundi, où on peut trouver des choses intéressantes, mais la course est partie et nous partons avec zéro point ».

MotoGP Catalogne Barcelone J3 : classement

Crédit classement motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Danilo Petrucci, Iker Lecuona

Tous les articles sur les Teams : Tech3 KTM Factory Racing