Lucio Cecchinello doit sans doute être habité par la nostalgie de son pilote Cal Crutchlow. Car ce n’est pas ce début de saison 2021 de MotoGP qui va le consoler de son départ. Alex Marquez lui a succédé et ce n’est pas pour le moment un franc succès. Dans le même temps, Taka Nakagami, devenu l’ancien du team, cherche toujours à grimper sur son premier podium. Le tout dans un contexte de crise technique chez Honda qui en déprimerait plus d’un. Mais le patron italien de 52 ans garde le sourire…

Lucio Cecchinello est le patron d’un team LCR allié de Honda qui est rentré dans le rang depuis que son pilote phare Cal Crutchlow a quitté les lieux. Il fallait faire place nette à Alex Marquez et depuis, l’équipe est dans le dur : « nous avons eu un départ difficile, mais nous devons nous améliorer. Je suis motivé et j’attends avec impatience les améliorations à venir. Pour l’instant, je ne suis que partiellement satisfait » commente sur motogp.com l’ancien pilote au sujet de sa première partie de saison.

Une entame diplomatique dont le vernis se craquelle lorsqu’il s’agit de parler du nouveau venu : « nous nous attendions à de meilleurs résultats. Pour être honnête, cependant, il faut aussi dire qu’il faut toujours un certain temps avant qu’un nouveau pilote et les ingénieurs s’entendent bien et sachent comment tout le monde doit travailler et communiquer les uns avec les autres. Nous avons juste besoin d’un peu plus de temps pour réaliser le potentiel d’Alex ».

Cecchinello Alex Marquez France

Cecchinello s’attendait à de meilleurs résultats d’Alex Marquez

De l’autre côté du box où l’on continue à trouver Nakagami, Cecchinello a tout juste de quoi se consoler : « il a beaucoup de potentiel et l’a montré à plusieurs reprises. Il se sent bien sur la moto. Il lui manque encore un podium, mais cela viendra bientôt. Il ne manque que des petites choses ».

Le propriétaire de l’équipe termine son bilan de la mi-saison avec cet acte d’allégeance envers Honda : « nous avons beaucoup de pièces que nous pouvons tester et nous en sommes très fiers. C’est un travail intéressant. On s’y tient et on obtiendra de meilleurs résultats ».

Au classement général, Alex Márquez occupe la 15e place. L’écart avec son coéquipier 11e est de 14 points et il y a aussi le fait que LCR doit se battre avec une Honda RC213V qui peine à trouver de la compétitivité. La trêve estivale fera du bien pour recharger les batteries et on se souviendra qu’Alex Marquez a clairement formulé le souhait de couper avec le paddock pendant au moins trois semaines pour redémarrer la seconde mi-temps avec un moral tout neuf.

Lucio Cechinello fait le point sur l'équipe LCR



Tous les articles sur les Pilotes : Alex Marquez, Takaaki Nakagami

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda