Paolo Ciabatti monte au créneau pour défendre la réputation de Ducati. Une nécessité depuis qu’Andrea Dovizioso se laisse aller à la confidence sur ses huit saisons passées dans la maison rouge où l’ambiance a été visiblement orageuse. A écouter le triple vice-champion du monde, se heurter au maître des lieux Gigi Dall’Igna c’était pendre le risque d’être frappé d’ostracisme. Mais si on se souvient des commentaires déjà formulés par Casey Stoner sur sa propre expérience, on se demande si le mal n’est pas plus profond chez Ducati. Le directeur sportif de la marque intervient donc pour livrer une autre impression …

Les relations humaines ne seraient pas le fort de l’entreprise Ducati selon certains de ses anciens pilotes. Casey Stoner avait déjà effleuré le sujet et, dernièrement, Andrea Dovizioso n’y est pas allé avec des pincettes pour raconter son expérience de huit saisons. Comme aucun titre pilotes n’a été conquis par le constructeur depuis 2007, on finit par se demander si, effectivement, il n’y a pas un problème d’ambiance dans la maison rouge.

Paolo Ciabatti en est le directeur sportif et il est donc habilité à répondre sur le sujet. Dans un entretien à Motosan.es, il prend donc la défense de son employeur : « Ducati a une longue histoire dans la course et nous avons toujours traité tous les pilotes avec respect » affirme l’Italien d’entrée. « Nous leur avons donné le matériel nécessaire, tant sur le plan technique qu’humain, pour tenter d’atteindre les objectifs communs ».

« Parfois, les pilotes et l’usine ne voient pas les choses de la même manière ou ils concluent simplement un partenariat, ce qui est souvent traumatisant. Bien sûr, vous pouvez toujours faire mieux, l’autocritique est également importante, mais souvent de l’extérieur, vous n’avez pas toutes les informations pour faire des évaluations » ajoute Ciabatti.

Ciabatti sur Dovizioso : « il vaut mieux se souvenir des bons moments »

Sur Dovizioso et ses confidences, Paolo Ciabatti ne veut pas en rajouter et tient à l’apaisement : « nous avons obtenu de très bons résultats en huit saisons ensemble, principalement trois vice-championnats et des victoires inoubliables. La moto a beaucoup grandi, ensemble nous avons fait un travail fantastique. Mais comme toutes les histoires, elle a un début et une fin. Il était important pour nous d’attendre quelques courses pour comprendre ensemble s’il valait la peine de continuer et finalement nous avons réalisé qu’il n’y avait pas de conditions pour continuer ».

Il termine : « comme tous les adieux ce n’est pas facile, mais il vaut mieux se souvenir des bons moments que nous avons vécus ensemble. Andrea a été le pilote le plus ancien avec nous, nous lui souhaitons le meilleur pour son avenir ».

Ciabatti ne veut garder que les bons souvenirs avec Dovizioso



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso, Casey Stoner

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team