Les pilotes sont à présent, comme la plupart des personnes en ce monde, confinés. Des chevaux de course que l’on maintient dans un box bien trop étroit pour leur soif d’espace, d’énergie et de compétition. Alors ils s’entraînent comme ils peuvent, chez eux, avec les moyens du bord. Certains sont mieux lotis que d’autres. Mais il y a aussi des cas d’espèce. Prenez le cas de Franco Morbidelli : alors que ses collègues se montrent en plein effort avec un regard déterminé dans des activités poussées, lui avoue faire du jardinage et se mettre à l’harmonica…

Franco Morbidelli détonne dans cette ambiance morose et anxiogène imposée par un impitoyable coronavirus qui veut nous enfermer chez nous. Pilote d’une catégorie MotoGP qui réfléchit à sa survie, il ne se montre pas en mode combat à la maison en continuant à former son corps pour le tenir toujours prêt à une prochaine compétition. Lui, il défie plutôt le Covid-19 avec l’esprit…

« Je ne peux pas suivre le programme que nous avions prévu, mais avoir tout ce temps à la maison signifie que je peux essayer des choses que j’ai dû mettre de côté à cause de tout ce que j’avais à faire pendant la saison, et pour lequel je n’avais pas le temps » dit-il. Il précise ensuite ces fameuses activités : « j’ai des instruments de musique et j’essaie d’apprendre à les jouer. Ce n’est pas facile, j’ai besoin de beaucoup pratiquer ! Peut-être qu’à la fin je pourrai jouer de l’harmonica et du cajón. »

Il avoue aussi s’être lancé dans le jardinage. Franco Morbidelli se préparait-il à un monde d’après en mode hippie ? En tout cas, il inquiète Scott Redding qui lui a trouvé un sosie sur la toile pour mieux le révéler sur son réseau social…

 

 

 

« Je m’entraîne de la seule façon possible à l’heure actuelle, à la maison » rassure cependant l’équipier de Fabio Quartararo. « J’essaie de rester en forme, mais sans sortir. Je peux courir, donc je le fais, mais pas beaucoup plus. Bien sûr, ce n’est pas ma routine habituelle d’entraînement que je fais dans le gymnase, mais je reste en forme. »

Il termine : « mon message à tous les fans italiens et aux personnes qui vivent la même situation dans le monde est de rester calme, d’être calme et de respecter ce que dit l’Organisation mondiale de la Santé. Nous devons essayer de nous amuser pendant le temps que nous passons à la maison et en profiter au maximum. À la maison, nous pouvons faire des choses que nous n’avons généralement pas le temps de faire. Pour tous les fans de MotoGP, nous nous reposons un peu pour le moment, mais nous espérons nous mettre sur la bonne voie bientôt. Lorsque nous pourrons recommencer, nous ferons les choses avec encore plus de force et d’énergie qu’auparavant. » Vivement…


Tous les articles sur les Pilotes : Franco Morbidelli

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team